Publié le 20 février 2013

Les nouvelles technologies sont-elles l'avenir de l'emploi ? Le débat organisé à Rennes hier par la Fondation ManpowerGroup ne concernait pas seulement la Bretagne, berceau de la "renaissance numérique" française : la question se pose pour toute la France, et même dans le monde entier à l'heure d'une "Grande Transformation" qui suscite autant d'enthousiasme que d'angoisses. Arrivée en masse des seniors sur les réseaux sociaux, le métier de community manager promis à un grand avenir, nouvelle ère de "l'Internet industriel" : des infographies et une vidéo pour mieux saisir la nouvelle donne, et son impact sur l'emploi. Et pour les plus inspirés, un concours organisé par Arte !

Demain, serons nous tous mis au chômage par les robots ou, au contraire, deviendrons-nous tous des cadres et professions intellectuelles supérieures ? A Rennes, les acteurs rassemblés étaient clairement du côté des optimistes : si l'apport des nouvelles technologies se diffuse à l'ensemble de l'économie, dans tous les secteurs d'activité, l'emploi en sortira gagnant.

Les grands-parents lèvent tous le pouce pour Facebook !

Première évidence : aujourd'hui, tout le monde utilise Internet et les réseaux sociaux, qui ne sont plus l'apanage des jeunes. La tendance était déjà à l'oeuvre, la dernière enquête Médiamétrie la confirme avec force : les seniors arrivent en masse sur les réseaux sociaux, ils se ruent sur Facebook !

Le phénomène est si marqué que Le Grand Journal de Canal Plus y a consacré une chronique. Rapprochant les populations du monde entier, LE réseau social est devenu intergénérationnel - ce qui incite d'ailleurs les ados à migrer vers Twitter, où le langage est moins facilement accessible !

Evolution des inscriptions sur les réseaux sociaux en 2012

Aujourd'hui, tout le monde communique sur les réseaux sociaux, individus comme entreprises, associations, gouvernements... Résultat, le métier de community manager - chargé de l'animation de communautés en ligne sur les réseaux sociaux - a de beaux jours devant lui.

L'avenir appartient aux community managers

La révolution digitale est en marche. Une étude très instructive menée en 2011 par RegionsJob et mise en infographie par Media Etudiant révèle que, si près de la moitié d'entre eux travaille dans le secteur des médias et de la communication ou dans l'informatique, ils ont déjà pris du galon : la majorité des community managers sont "décisionnaires" (plutôt que simples "exécutants" ou "participants"). Et ils sont loin de se contenter d'animer des "communautés" (de clients, de salariés...) constituées : déjà 70% oeuvrent à l'acquisition de nouveaux clients.

Community managers

La deuxième vague de l'étude, réalisée en 2012, confirme la tendance : le niveau de responsabilité et le périmètre d'action du community manager augmentent. La nouvelle infographie de My Community manager montre aussi que près de trois "CM" sur quatre estiment que leur fonction a pris une importance croissante dans la stratégie de l'entreprise, par rapport à l'année précédente.

Evolutions du métier de community manager

 

Mais l'impact d'Internet et des réseaux sociaux dépasse de très loin le seul champ de la communication et du marketing. Ils portent la 3ème révolution industrielle de Jérémy Rifkin et une nouvelle "économie de la collaboration" - ou "3ème économie". Les FabLabs seraient le symbole de cette nouvelle ère de mobilité coopérative. Ce sont tous les processus de production et le travail qui vont être transformés.

"L'Internet industriel" : nous ne connaissons même pas encore tous les nouveaux emplois à venir

A Toulouse, le grand débat organisé dans le cadre de "Agissons pour l'Emploi" a mis le projecteur sur les prévisions de General Electric, d'après qui nous arrivons à l'ère de "l'Internet industriel" qui verra des centaines - voire des milliers - de nouvelles activités naître dans l'industrie. L'entreprise a lancé 1 milliard d'euros d'investissements pour accompagner ses clients en proposant de nouveaux logiciels améliorant la sécurité et la productivité de ses équipements par des systèmes de contrôle pilotés depuis le Web - via le cloud computing. Un centre de recherche a même été spécialement créé à cet effet en Californie, employant 250 ingénieurs. Le Big Data paraît décidemment "l'or noir" du 21ème siècle

Nouvelles activités liées au cloud

C'est toute la vie économique et sociale qui sera transformée, d'après GE, qui a réalisé une infographie permettant de mieux saisir l'ampleur des transformations à venir.

GE_emerging-industrial-internet

On imagine bien la multitude de nouveaux emplois créés par cette révolution. Une vidéo de Microsoft nous projette dans le futur pour nous montrer à quoi pourrait ressembler un déplacement professionnel demain :

Et vous, comment voyez vous l'économie et la société "Internet" de demain ? Si vous avez vous aussi une vision, racontez-la à Arte : la chaîne de télévision organise un concours qui pourrait voir votre projection futuriste devenir un film d'animation !

>>> Pour en savoir +

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !