Publié le 4 mars 2013

Le président de la Commission José Manuel Barroso  vient d'inviter les entreprises du numérique, les administrations et les acteurs de la formation et de l’enseignement à "adhérer à une grande coalition en faveur de l’emploi dans le secteur du numérique, en vue de pourvoir jusqu’à 900 000 emplois vacants qui devraient apparaître en Europe d’ici à 2015 dans le domaine des technologies de l’information et des communications."

Les défis que cette coalition devra relever sont nombreux. Le premier d'entre eux, c'est la pénurie de compétences. Neelie Kroes, Vice-Présidente de la Commission européenne en charge de "l'Agenda numérique", tire la sonnette d'alarme : "associée aux départs à la retraite prévisibles au cours des prochaines années", la baisse du nombre de nouveaux diplômés du numérique "risque de compromettre le potentiel de croissance de l’emploi dans les TIC".

La Commissaire se dresse contre le paradoxe d'un chômage qui continue d'augmenter alors que les pénuries de talents s'accentuent aussi :

"Nous admettons que le chômage se situe à un niveau inacceptable en Europe et que, dans le même temps, le nombre d'offres d'emploi non pourvues dans technologies de l'information et de la communication augmente. Nous reconnaissons aussi que la pénurie de compétences numériques menace la compétitivité de l'Europe. Nous ne pouvons pas continuer ainsi".

Pour en savoir + :

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !