Publié le 21 mai 2012

Le rapport sur le vieillissement de la population, publié la semaine dernière par la Commission européenne, prévoit une faible augmentation de la population totale en Europe d'ici 2060 : 517 millions de personnes, contre 502 millions en 2010. Mais cette population sera beaucoup plus âgée : selon l'étude, 30% des Européens auront 65 ans ou plus à cet horizon.

Le vieillissement de la population, défi majeur pour les économies

Il y aura donc de moins en moins de personnes en âge de travailler :

"Le pourcentage des 15-64 ans devrait reculer de 67% à 56%, et la proportion actuelle de quatre actifs pour un retraité être réduite à deux."

La Commission souligne donc que, "si l'allongement de l'espérance de vie constitue un progrès humain, l'augmentation du nombre de personnes âgées est une source de difficultés importantes pour les économies."

Des compétences disparaissent mais ne sont pas renouvelées

Vieillissement

Outre ses implications sur les systèmes de protection sociale et les finances publiques, sur lesquelles se focalise se rapport, le vieillissement de la population est l'une des causes de l'aggravation de l'inadéquation des compétences par rapport aux besoins des employeurs ("skills mismatch"), qui freine de plus en plus les embauches.

Les compétences, la ressource rare du 21ème siècle

Pour éviter que des compétences ne disparaissent avec la retraite de certains salariés, le développement du tutorat paraît pertinent. Plus largement, des pays comme l'Allemagne cherchent, notamment, à attirer les jeunes talents étrangers pour faire face aux "pénuries" - qui pénalisent la croissance et l'emploi.

Mais il s'agit surtout de construire les compétences du 21ème siècle, un défi encore plus déterminant à l'heure de l'épuisement des ressources pétrolières. C'est ce à quoi s'emploie l'OCDE notamment, qui vient de mettre en ligne un site web dédié qui fourmille de statistiques et documents.

OECD skills

Rapprocher le système d'enseignement des entreprises, un enjeu vital

Concernant la France, l'OCDE insiste sur l'importance du maintien des seniors dans l'emploi et de l'amélioration des liens entre enseignement et emploi :

"France’s population is ageing rapidly. Therefore, more needs to be done to better utilise its skills potential by encouraging older workers to remain longer in the workforce and improving the transition from school to work."

Ce dernier point paraît essentiel : entre 2000 et 2009, la France a par exemple perdu 9 places au classement PISA des performances des jeunes de 15 ans en matière de compréhension de l'écrit.

Pisa 2000-2009- compétences lecture

 

>>> Lire la présentation du rapport de la Commission européenne

>>> Télécharger le rapport (pdf, en anglais)

>>> Visiter le site skills.ocde.org

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !