Publié le 21 mars 2012

En France, les plus de 60 ans utilisent très peu à Internet : on estime que, passé cet âge, 80 à 95 % de la population ne se connecte jamais.

Récemment, le Centre d'analyse stratégique alertait ainsi sur un risque de "fracture technologique". Une fracture qui pourrait aussi séparer les âges et aggraver le conflit de générations décrit par certains observateurs. Un gouffre séparerait alors les digital natives de la Génération Y des seniors, qui pourrait poser de graves problèmes de vivre-ensemble, au travail comme dans toute la société.

Les "Silver Surfers" en force sur la Toile !

Seniors, petite-fille, ordinateurUne infographie, diffusée hier par frenchweb, vient apaiser les craintes : les plus de 50 ans sont loin d'être déconnectés.

  • 30% des internautes sont âgés de 50 ans et plus,
  • 68% des 55-64 ans sont des utilisateurs réguliers d’Internet.

Ces seniors technophiles ont même un surnom : les « Silver Surfers ».  Et ils ne sont pas des utilisateurs du dimanche : un sur deux (49%) considèrent qu'Internet est "important" dans leur vie sociale, et près d'un sur cinq (19%) estiment même que le web lui est "essentiel".

Le web, lieu de socialisation pour les seniors

Une appétence pour la websocialisation qui se traduit dans la fréquentation des réseaux sociaux bien plus importante qu'on ne pourrait l'imaginer : aujourd’hui en France, environ 2,4 millions de seniors sont inscrits sur Facebook et 520 000 sur  Twitter, soit 10% du nombre total d’inscrits sur ces deux réseaux phares.

Usage des réseaux sociaux par les seniors

Même pas peur !

Un fait étonne : à rebours de l'image d'Epinal de seniors craintifs, ils ne sont "que" 51% à se méfier des menaces que les réseaux sociaux représenteraient pour leur vie privée. C'est plus que les 8-17 ans, qui sont 57% à penser ainsi !

Bref, ce n'est pas sur les réseaux sociaux que la guerre des générations aura lieu. Bien au contraire, même, pourrait-t-on penser, puisque 80% d'entre eux utilisent les réseaux sociaux pour communiquer et entretenir des relations -avec les autres générations notamment.

Une piste pour le mieux vivre ensemble et la transmission du savoir et des compétences en entreprise ?

Au travail, cet goût des seniors pour Internet et les réseaux sociaux pourrait présenter une réèlle opportunité : les réseaux sociaux d'entreprise, dont le développement n'est pas toujours à la hauteur de certaines attentes, pourraient probablement constituer de bons vecteurs de rapprochement des générations par la transmission des savoirs et compétences.Vers le blended - tutorat ?

Seniors et réseaux sociaux - Infographie

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !