Publié le 22 février 2019

ETUDE. Depuis une dizaine d’années, l’automatisation et la digitalisation croissantes dans les entreprises nourrissent une angoisse collective. Comment les individus pourraient-ils être à la hauteur de robots dotés d’une intelligence sans limite et capables de travailler plus vite et plus longtemps qu’eux ? Un futur dominé par les machines qu’une nouvelle étude internationale ManpowerGroup vient contredire. C’est même tout le contraire qui devrait se produire !

A trop se focaliser sur les possibles destructions d’emplois liées à l’automatisation et la robotisation des tâches dans les entreprises, nous en avons oublié de nous poser la bonne question, estime Jonas Prising, PDG de ManpowerGroup. Pour les entreprises, il est bien plus pertinent de s’interroger sur la stratégie à déployer pour accompagner les collaborateurs dans cette mutation profonde qui les verra interagir quotidiennement avec des machines !

De fait, la nouvelle étude menée par ManpowerGroup auprès de 19 000 employeurs dans 44 pays indique clairement que nous ne sommes pas sur le point d’être massivement remplacés par les robots. Au contraire, lorsqu’ils se projettent en 2020, les employeurs interrogés n’ont jamais été aussi nombreux à prévoir d’accroître leurs effectifs ou de les maintenir à leur niveau actuel, malgré l’automatisation de certaines tâches dans leur secteur d’activité. C’est le grand enseignement de cette étude « Révolution des compétences 4.0 ».

>> Télécharger gratuitement le livre blanc

L’impact de l’automatisation et de la digitalisation sur les entreprises et les métiers est à chercher ailleurs, comme l’analyse l’étude. Les métiers vont changer, mais quels sont ceux qui seront les plus recherchés par les DRH ? Quelles compétences vont devoir être renforcées et quels savoir-faire sont menacés d’obsolescence ? Enfin, comment les entreprises anticipent-elles ces transformations et quelle stratégie RH adoptent-elles en place pour faire face aux défis de demain ? L’étude présente des résultats concrets sur les moyens mis en œuvre par les entreprises pour tirer le meilleur des avancées technologiques tout en conservant et développant leurs collaborateurs les plus talentueux.

 

Les 3 points clés de l’étude :

  • 87% des employeurs interrogés prévoient d’accroître ou de maintenir leurs effectifs en raison de l’automatisation d’ici à 2020
  • Les entreprises qui automatisent et digitalisent le plus sont celles qui créeront le plus d’emplois
  • 84% des employeurs vont renforcer les compétences de leurs effectifs d’ici 2020 

>> Télécharger gratuitement le livre blanc

Page de couverture de l'étude

 

« A l’heure où les technologies transforment les marchés, nous devons nous réinventer rapidement et miser sur les cycles d’apprentissage pour saisir toutes les opportunités qui s’offrent à nous. » Jonas Prising, PDG de ManpowerGroup

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !