Publié le 15 mai 2014

> Lire aussi "Experts RH pour un monde de défis", nouvelle signature de ManpowerGroup

Sébastien Van Dyk

"Experts RH pour un monde de défis", c’est un slogan ? Une promesse de marque ? Un coup de pub ?

Sébastien Van Dyk :  C’est avant tout une réponse. Ce qu’on observe aujourd'hui dans les entreprises françaises de toutes tailles et de tous secteurs, c’est que globalement, toutes les problématiques RH majeures qui se posent à elles s’agrègent en trois grands défis.

Quels sont ces trois grands défis RH des entreprises ? 

Le premier défi consiste à acquérir les compétences temporaires et permanentes qui leur sont nécessaires pour faire face aux évolutions de leurs environnements. Dans un monde économique hyper-réactif, dicté par la mondialisation des marchés, la volatilité inédite des consommateurs et l’adaptation perpétuelle et universelle des capacités de production, la gestion de la flexibilité est plus cruciale que jamais.

Deuxième défi, celui des compétences de leurs collaborateurs. Les entreprises sont confrontées à l’impérieuse nécessité de les faire évoluer en permanence, à la fois pour répondre à l’accélération du progrès technologique sous l’influence de la digitalisation de l’économie, et à la fois pour répondre aux demandes de leurs collaborateurs qui exigent d’elles une capacité à leur proposer de véritables parcours professionnels.

"Le recrutement et la formation ne sont plus nécessairement dans l’environnement régalien de l’entreprise"

Et le troisième défi ?

C’est celui de l’externalisation ou de l’outsourcing. Les entreprises tendent à devenir des organisations productives étendues, qui englobent et souhaitent piloter de façon homogène et responsable leur écosystème de sous-traitants hyper spécialisés, en capacité de gérer à leur place et souvent en leur nom des "fonctions supports" stratégiques, dans les domaines de l’informatique, des télécommunications, du service clients…ou dans le domaine des ressources humaines.

Dans ce cas précis, je pense en particulier au recrutement ou à la formation, qui ne sont plus nécessairement dans l’environnement régalien de l’entreprise moderne, ce qui était encore inenvisageable il y a quelques années. Ajoutons qu’une pression croissante de l’opinion et des pouvoirs publics s’exerce sur les entreprises pour qu’elles prennent en considération l’ensemble des parties prenantes de la chaîne de production dans leur politique sociale, et qu’ainsi l’externalisation est de plus en plus responsable.

ExpertsRH

"En France, la DRH a longtemps été réduite à ses fonctions traditionnelles"

Le rôle de la fonction RH dans l'entreprise est-il bouleversé par ces nouveaux challenges ?

Ces défis opèrent une vraie "transformation RH" de l'entreprise et, nous l'observons, la fonction RH évolue. Pendant très longtemps, et plus particulièrement en France, la DRH a été réduite à ses fonctions traditionnelles : affaires sociales, paye, recrutement, formation… Ses différents responsables avaient tendance à travailler en silos : le directeur de la formation s’occupait de formation, le directeur du recrutement s’occupait de recrutement…

Depuis quelques temps, un DRH d’un genre nouveau s’impose : il acquiert une dimension beaucoup plus stratégique, il embrasse les problématiques de façon plus globale. Et il fait travailler ensemble les différents services dont il a la charge ! Il est donc capable de répondre à des enjeux ponctuels de recrutement ou de formation par exemple, mais il doit aussi avoir une vision globale et synthétique de ces enjeux. Ce qui l’amène à être plus inventif, plus novateur dans les solutions à mettre en place.

> Lire Pour transformer l'entreprise, transformer le DRH

Comment ManpowerGroup intervient-il auprès de ces "nouvelles" DRH ? 

"Experts RH pour un monde de défis", c’est l’affirmation de notre capacité à comprendre et à accompagner les organisations dans leur transformation RH, selon une approche stratégique éprouvée et co-construite. Mais c’est aussi une réalité bien tangible : pour mettre en œuvre les actions opérationnelles préconisées, nous faisons appel à l’expérience et au professionnalisme des experts de nos différentes marques (Manpower, Experis, FuturSkill, Right Management), que ce soit en matière de management des Talents ou en matière d’externalisation RH et Métiers.

Nos offres s’adressent de façon complémentaire à l’ensemble des activités d’une DRH : par exemples, offre "acquisition des talents" à la direction du Recrutement ; offre "Ingénierie sociale" à la direction des Affaires sociales ; offre "Développement des compétences" à la direction de la Formation… En fait, nos experts ont des périmètres très précis et ManpowerGroup remplit cette fonction d’intégration de services pour répondre aux enjeux de transformation RH de l’entreprise car il faut orchestrer plusieurs actions RH simultanées. À ce titre, nous sommes un appui fort du DRH.

> Lire Les nouveaux visages de la transformation de l'entreprise : qui sont les DRH du CAC 40 ? - Infographie

Quels chiffres peut-on donner pour illustrer ce rôle d'appui ?

Nous éditons 1,5 millions de bulletins de paie par an, nous gérons 2,3 milliards de masse salariale, nous avons 90 000 entreprises clientes ce qui représente 300 conventions collectives étendues, nous formons plus de 30 000 collaborateurs intérimaires par an – soit plus de 1,3 millions d’heures dispensés – et nous recrutons en CDI ou CDD plus de 10 000 personnes par an. Je pense que ce sont des chiffres assez éloquents. C’est aussi ce qui fait de nous un partenaire RH unique sur le marché.

> Voir aussi les explications d'Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France : 

Crédit image de "une" Bert Kaufman/Flickr (licence CC)
Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !