Publié le 8 août 2016

SÉLECTION. Innovation frugale, nouvelles idées pour nouvelle croissance, psychologie positive et culture participative ou encore robotique sociale. Les cinq livres retenus cette année ont un point commun : ils prônent la rupture, annoncent un monde nouveau et ouvrent des horizons insoupçonnés il y a encore quelques années.

Le 20 septembre prochain, la Fondation ManpowerGroup remettra son prix littéraire. Un prix littéraire inauguré il y a vingt-et-un ans, et co-organisé depuis 2008 avec HEC Paris. La sélection des 5 ouvrages pouvant être primés a d'ores et déjà été effectuée. Durant l’été, nous vous proposerons une série de chroniques pour vous saisir des principales idées de cette sélection. Avant-goût.

La sélection

L'innovation frugale – comment faire mieux avec moins

Navi Radjou et Jaideep Prabhu, tous deux professeurs en business et management et directeurs du Centre for India & Global Business à la Judge Business School de l’Université de Cambridge.

377 pages, Diateino

innovation frugaleÀ l’ère de la rareté des ressources, les entreprises sont à la recherche de nouvelles solutions à long terme, pour répondre aux attentes des consommateurs et des pouvoirs publics, soucieux des coûts et de l’environnement. Pour répondre à ce défi, Navi Radjou et Jaideep Prabhu présentent l’innovation frugale (« faire mieux avec moins ») qui permet de développer en moins de temps des produits de grande qualité et de créer plus de valeur à moindre coût.

Ce livre précurseur décrit non seulement les principes fondamentaux de l’innovation frugale mais identifie aussi les bonnes pratiques développées dans des secteurs aussi variés que l’industrie, les services financiers, la santé et l’éducation.

> Lire la chronique HReview

On m'avait dit que c'était impossible – le manifeste du fondateur de Criteo

Jean-Baptiste Rudelle, fondateur de Critéo l’un des fleurons de la French Tech, une des rares entreprises françaises à avoir conquis le Nasdaq.

237 pages, Stock

critéoJean-Baptiste Rudelle nous raconte ici son parcours, l’aventure Critéo. Un livre passionnant qui retrace ses réussites, mais aussi ses échecs, échecs qui sont selon lui la condition même du succès. Il nous livre aussi un vigoureux plaidoyer pour la création d’entreprises de hautes technologies en France.

« Nos PME françaises ne prospèrent pas ? » s’insurge-t-il, il est temps d’en finir avec l’obsession fiscale et administrative des patrons. Les vraies raisons sont ailleurs. Comment passer d'une culture du conflit à une culture du compromis ? D'une culture autocratique à une culture participative, à la confiance et à la « culture du co » : open source, entraide, innovation collaborative ?

> Lire la chronique HReview

 

Les entreprises humanistes

Jacques Lecomte, pyschologue et expert français de la psychologie positive.

562 pages, Les Arènes

les entreprises humanistesFace à la violence de la compétition économique, parler de bonheur, de bienveillance et de solidarité peut sembler naïf, voire utopique. Pour Jacques Lecomte il n’en est rien. L’humanisme a toute sa place au sein de l’entreprise, y compris dans les plus grosses structures.

Ce livre s'inspire de deux courants : la psychologie positive et le convivialisme, nouvelle philosophie politique. L’auteur nous fait découvrir des études et nombreux managers d’entreprises leaders dans leur domaine qui prouvent que ces valeurs sont un moteur de réussite.

> Lire la chronique HReview

 

Smart – ces internets qui nous rendent intelligents

Frédéric Martel, écrivain, chercheur spécialiste des Etats-Unis et journaliste chez France Culture.

541 pages, Champs actuels

frédéric-martel-182x300Avec MainstreamFrédéric Martel avait décrit la guerre mondiale de la culture et des médias ; avecSmart, il prolonge l'enquête dans l'univers numérique. De la Silicon Valley au Japon, du Brésil à l'Afrique du Sud, cet essai est la première grande enquête de terrain sur la globalisation numérique menée dans 50 pays.

Dans ce livre tout s’accélère. Le numérique amplifie la mondialisation, internet est mobile, le téléphone et la télévision deviennent « smart ». Les phénomènes sont territorialisés, ancrés dans des territoires d'hommes, de femmes, des réseaux sociaux, des cartes géographiques. La réalité devient le fruit de la diversité des internets.

> Lire la chronique HReview

 

Vivre avec les robots – essai sur l'empathie artificielle

Paul Dumouchel, professeur de philosophie à l'université Ritsumeikan de Kyoto (Japon), et Luisa Damiano, professeur associé en logique et philosophie de la science à l'université de Messine (Italie).

225 pages, Seuil

vivre avec les robotosCe livre dessine les traits d’une transformation technique, sociale et culturelle déjà en cours de réalisation, une relation de coévolution qui n’a jamais eu de précédent dans l’histoire de l’humanité. La relation avec ces créatures artificielles capables de susciter de l‘affection va conduire l’humanité à un point de rupture où des formes neuves de socialité seront susceptibles de surgir.

Cette enquête philosophique cosignée par Paul Dumouchel et Luisa Damiano livre les implications politiques et éthiques du développement de la robotique sociale qui tend à créer des substituts, des robots parfois capables de nous remplacer dans certaines tâches, de nous suppléer plus souvent. En somme, de créer une nouvelle forme de société.

> Chronique sur la HReview

Le prix

Pour cette 21ème édition, le jury du Prix Fondation ManpowerGroup / HEC Paris est composé de :

  • Isabelle Bascou-Debleme, Sécrétaire générale de Voyages SNCF
  • Geneviève Ferone-Creuzet, Présidente de Casabee, bureau d’études dans l’écologie urbaine et vice-Présidente de la Fondation Nicolas Hulot, du Shift Project sur la transition énergétique et d’Agrisud International
  • Pascal Morand, Président exécutif de la Fédération Française de la Couture, du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode, et membre de l’Académie des Technologies
  • Jacques Perrin, Economiste et Senior Advisor Education auprès d’Apax Partners 
  • Eloïc-Anil Peyrache, Directeur délégué de l’Ecole HEC
  • Axelle Tessandier, Directrice fondatrice d’AXL Agency

Depuis 2011 s'est ajouté au Prix initial, le Prix Fondation ManpowerGroup / élèves HEC, qui fait participer des étudiants de l'école et l'association organisatrice du Prix littéraire des grandes écoles.

Nouveauté 2016, un auteur se verra également remettre le Prix de l’Empreinte Numérique. Le jury a décidé cette année de prêter une attention particulière à l’usage fait par chaque auteur des médias numériques. Au-delà des questions de visibilité en ligne, ce prix récompense les auteurs qui ont su faire de leur présence numérique de véritables outils de partage et de co-construction du savoir.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !