Publié le 20 octobre 2015

ANALYSE. FuturSkill vient de présenter la nouvelle version de sa suite Syfadis, avec la bonne surprise d'un module pour gérer les aspects administratif et financier de la formation… La Syfadis Suite 5.5, pour Pierre Berthou, Directeur général de FuturSkill Digital : "Une réponse à un marché des plateformes en perpétuelle adaptation pour s'adapter au rythme de la transformation digitale".

Un article publié le 1/10/2015 par eLearning Letter.

Pour FuturSkill, la formation doit être digitale, agile et performante : trois qualificatifs dans lesquels beaucoup de responsables formation reconnaîtront les dispositifs qu’ils souhaitent mettre en œuvre, car si ces attentes ne sont pas si nouvelles pour les entreprises, les métiers et les collaborateurs, pour Pierre Berthou, Directeur général de FuturSkill Digital, qui présentait le 1er octobre la nouvelle version de la suite Syfadis, le phénomène s’accélère :

« La formation et surtout l’adaptation des compétences des collaborateurs à un monde en pleine transformation étant devenus un enjeu majeur, « Digital » et « Agile » sont bien les deux mots clés au cœur des processus formation d’aujourd’hui. ».

La transformation digitale partout en cours, constitue une vraie rupture dont les Départements Formation-RH et les directions d’entreprises commencent à être bien conscients. Conséquences :

« Les organisations remettent à plat leurs stratégies de formation, leurs offres bien sûr qui doivent être refondues pour être digitalisées, et qu’il faut marketer et valoriser pour séduire les collaborateurs ; mais pas seulement, car les logiques d’accès à la formation s’inversent peu à peu : le « push » est progressivement supplanté par le « pull », sauf dans le cas des formations certifiantes et réglementaires. ».

FuturSkill insiste aussi, dans sa présentation, sur le glissement d’une logique de dépense à une logique de pilotage d’un investissement orienté sur le développement de compétences, ce qui fait obligation aux Responsables formation de raisonner en termes de valeur créée et de retour sur investissement. Pour cela, ils ont besoin d’outils de pilotage performants et de solutions d’évaluation adaptées.

> Lire aussi : SaaS : de la nécessité de la convergence entre formation et Talent management (P. Berthou, Futurskill)

Quant à l'agilité : « On peut affirmer qu'elle est la compétence du futur, dans un monde du travail en perpétuelle mutation et dans lequel la formation doit créer des univers favorisant l’apprentissage collectif, notamment en mettant en œuvre le modèle 70.20.10 qui apparaît comme le fer de lance d’une organisation apprenante. Et l’agilité fait aussi référence à une capacité à déployer des formations plus ciblées, dans un délai toujours plus court, et qui répondent à de nouveaux usages (mobilité, on-the job, présentiel, à distance…).».

Traduction pratique : la Syfadis Suite 5.5 et la bonne surprise d’une brique supplémentaire – Syfadis Training – pour piloter les aspects administratif et financier de la formation. La plateforme Syfadis s’est largement étendue au-delà du périmètre « e-learning » dont elle est issue : « Learning », « Eval », « Talent » … et « Training » à présent, qui répond à 3 grands enjeux de la formation : « Syfadis Training permet d’organiser le recueil des besoins de formation pour construire le plan de formation prévisionnel, de gagner du temps dans la logistique et la planification des formations, d'optimiser l’investissement formation par une meilleure gestion des budgets et des dépenses. ». Le tout avec une puissance fonctionnelle, une ergonomie et une souplesse de configuration qui n’ont rien à envier aux autres composants de la gamme Syfadis. Au fond, c’est un vrai SI Formation que l’éditeur cherche à promouvoir :

« Une plateforme unifiée de nouvelle génération, axée sur la digitalisation et la performance de la formation, et permettant de supporter les stratégies de formation des Universités d’entreprise et des services RH - notamment la gestion administrative et financière, les nouvelles pédagogies digitales, l'évaluation et la gestion des talents. ».

Une plateforme qui s’annonce au service de la transformation numérique de la fonction formation, avec une nouveau portail Syfadis Suite (autre innovation présentée la semaine passée) qui dispose, à l’instar des sites de e-commerce, des outils pour créer une vitrine de formation convaincante.

> Lire aussi : 4 conseils pour réussir l’externalisation de la formation

Quant au module MOOC, il veut répondre aux attentes des clients de FuturSkill qui se refusent à multiplier les plateformes, mais veulent s’appuyer sur une solution unique, pour diffuser tout type de formation, quelle qu’en soit la modalité.

« Syfadis Suite 5.5, conclut Pierre Berthou, c'est notre réponse à un marché des plateformes qui évolue très rapidement : les LMS sont en perpétuelle adaptation pour s'adapter au rythme de la transformation digitale. ».

De fait ces plateformes sont au cœur du Digital Learning, dans des secteurs d’activités de plus en plus variés, avec une croissance importante, semble-t-il, dans le monde industriel et dans les PME grâce à la simplicité de déploiement du Cloud « clés en main ».

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !