Publié le 14 septembre 2012

A l'occasion de ses 20 ans, le Fonds d’action sociale du travail temporaire (Fastt) publie un webdocumentaire "Regards d'intérimaires", qui fait découvrir des réalités souvent méconnues.  Pourquoi l'intérim ? Comment les intérimaires organisent-ils la garde de leurs enfants ? Dans quelles conditions accèdent-ils au logement, à la santé et au crédit ? Les témoignages de Sabrina, Stéphane, Evelyne, Ludovic, Lydia et Nicolas permettent de mieux connaître et comprendre le quotidien des intérimaires, loin des idées reçues.

Sabrina explique par exemple qu'elle a choisi l'intérim pour la liberté qu'il offre...et les avantages salariaux par rapport au CDI. Pour elle, il y a plus d'avantages que d'inconvénients. Une autre, jeune maman, préférerait décrocher un CDI à l'avenir afin d'avoir plus de stabilité - donc de sécurité pour ses enfants. On apprend aussi que, face à la difficulté d'obtenir un bail quand on est intérimaire,  le Fastt se porte caution solidaire. Toutefois, les difficultés pour l'obtention d'un crédit sont réelles.

Regards d'intérimaires - webdoc

Cliquez pour accéder au webdocumentaire

Les 20 ans du Fastt sont aussi l'occasion de quelques explications. L'intérim est loin d'être une jungle : son fonds d'action sociale a développé de nombreux appuis pour améliorer la vie quotidienne des intérimaires :  accompagnement social (garde d’enfants notamment), accès à l’emploi, au logement locatif, aux solutions de crédit et à une couverture complémentaire santé.

Crédit, logement, santé : de nombreuses aides

Créé en 1992 pour favoriser l’intégration sociale et professionnelle des salariés intérimaires, le Fastt met en place dès 1993 ses premières aides, notamment une solution de crédit pour soutenir les projets des intérimaires.

1992-2002 FASTT

Dès sa première année d'existence, le Fonds a agi pour le logement - problème déjà épineux à l'époque - des salariés intérimaires, avec un "dispositif de sécurisation des bailleurs" par lequel il leur apporte sa garantie.

Le Fastt a aussi créé un service d’action sociale, un service d’information gratuit (0 800 28 08 28), des solutions de logements temporaires en Ile-de-France et des prêts complémentaires pour faciliter les projets d’achats immobiliers. La mise en place d’une mutuelle spécifique pour les intérimaires a été son plus grand succès : 283 000 personnes en ont bénéficié à ce jour.

Location de véhicules, soutien à la garde d'enfants, coaching pour trouver un logement, hébergement des intérimaires en déplacement, prêts immobiliers pour l'accession à la propriété...

Le Fastt a développé de nombreux services d’accompagnement pour aider les salariés intérimaires au quotidien.

Mobilité - FASTTCréé dès 2006, le dispositif "Fastt-Mouv’Emploi" a permis à près de 30 000 intérimaires de louer des véhicules à bas prix pour pouvoir effectuer des missions peu accessibles par les transports en commun. Parce que les parents intérimaires doivent pouvoir concilier au mieux vie familiale et vie professionnelle, le Fastt a aussi développé des services de garde d’enfant ("SOS garde d’enfant"). Il a aussi mis en place des solutions de logement pour les intérimaires en déplacement (Fastt-MobiliPro, créé en 2009 et qui a déjà bénéficié à 2 000 personnes).

Logement  toujours et encore, le Fastt a créé un service de coaching personnalisé pour accompagner les salariés intérimaires à la recherche d’une location. Il propose aussi des solutions de prêts immobiliers pour aider à devenir propriétaires.

Aujourd'hui, le Fasst est en train de développer des solutions de microcrédit pour les salariés intérimaires exclus de l’offre bancaire classique. Il aide financièrement les  intérimaires nomades.

Après 20 ans d'existence, c'est bel et bien "un contrat à durée indéterminée" qui unit le Fastt aux salariés intérimaires.

>>> Pour en savoir +

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !