Publié le 15 juin 2012

Qui n’a jamais raté un rendez-vous professionnel à cause d'un embouteillage ou d'un RER bloqué ? Commencé la semaine sur les rotules à cause d'un train en retard un dimanche soir qui transforme le retour chez soi en parcours du combattant alors que les transports en commun ne circulent plus et que les taxis sont saturés ?

A l’heure où les salariés sont de plus en plus mobiles et multiplient les déplacements professionnels, le temps de transport est devenu un véritable enjeu pour les salariés comme pour les employeurs. Car les difficultés de circulation, ferroviaire, automobile ou aérienne, peuvent transformer le moindre déplacement en véritable galère, et poser de réels soucis business.

Le Big Data pour réduire les incertitude de la mobilités : connaître les fluctuations du trafic pour mieux planifier et adapter son agenda

Bonne nouvelle, la SNCF innove et communique en s'appuyant sur la « Big Data visualization », un procédé permettant d’appréhender en un coup d’œil un grand nombre de données techniques pour les rendre accessibles au grand public.

L'entreprise ferroviaire s’est associée au Senseable City Lab, une unité de recherche du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT), pour créer une carte permettant de visualiser les retards de train sur une semaine.

Des ronds de couleurs représentent les trains (de vert à rouge selon l’importance du retard) et la taille des ronds correspond au nombre de passagers à bord :

Très concrètement, cet outil permet aux voyageurs de visualiser les endroits et les périodes où les trains ont le plus tendance à être en retard. Cette "Big Data Vizualisation" aide donc à réduire l’incertitude des temps de trajets : les voyageurs peuvent, notamment, adapter leur agenda aux probabilités de retard.

Big Data contre gros bouchons

Dans le même ordre d'idées, le Wall Street Journal nous apprend que, dans le New-Jersey, des villes mettent en place des systèmes de visualisation en temps réel du trafic pour gérer les perturbations, en agrégeant les données fournies par les GPS, les téléphones portables, les caméras de surveillance… Les autorités peuvent ainsi réagir rapidement en cas d’accident et les automobilistes anticiper leurs déplacements.

Big Data contre gros bouchons : capteurs

Le temps perdu ne se rattrape jamais

Alors que la rapidité devient déterminante de la réussite dans l'économie du 21ème siècle et où le temps perdu se rattrape bien difficilement, ces services deviennent indispensables. Ils le sont tout autant pour le bien-être, donc la performance, des salariés : embouteillages, retards de train, accidents… ces désagréments provoquent fatigue et stress, quand ils ne sont pas la cause d'opportunités manquées. Les 21% des salariés qui passent plus d'une heure et demie par jour dans les transports dans les grandes villes comme Paris sont particulièrement bien placés pour le savoir.

A l'ère de la rapidité et de la mobilité, on ne peut donc que saluer ces innovations technologiques.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !