Publié le 21 juillet 2014

Faire intervenir 266 000 salariés dans la mise en oeuvre de son plan stratégique d'entreprise ? C'est le nouveau pari de La Poste, dans le cadre de son plan "La Poste 2020 : Conquérir l'avenir", initié au début de l'année. Ce "brainstorming géant"qui vient d’être annoncé par le groupe, offre un volet collaboratif à un plan qui vise plus globalement à donner "la priorité au développement et [à] accélérer [l]a transformation numérique". Six mois après le dévoilement de ce plan, Dominique Bailly, Directeur de la performance et de la prospective stratégique RH du groupe La Poste, fait le point avec l'Atelier de l'emploi.

Dominique-Bailly

Qu’est-ce que le plan stratégique Conquérir l’avenir signifie pour vous en termes de ressources humaines ?

Dominique Bailly : La révolution numérique change considérablement l’environnement et les activités du Groupe. Elle impacte les volumes courrier et la fréquentation des bureaux de poste. Elle diversifie les modes de relation clients, notamment dans l’activité bancaire. Elle crée aussi des opportunités nouvelles dans tous les domaines grâce, en particulier, au développement du e-commerce. Le plan stratégique mobilise l’entreprise pour bâtir dans ce contexte un nouveau modèle économique, et conquérir de nouveaux territoires.

Dans le domaine RH, notre ambition est de faire de tous les postiers les acteurs et les bénéficiaires de la transformation du Groupe. Leur développement professionnel participe à leur épanouissement et à la performance économique, sociale et humaine de La Poste. Ce développement professionnel est indispensable à la croissance d’une entreprise en phase avec le monde et soucieuse d’accompagner ses collaborateurs dans la construction de leur avenir.

Pour cela, nous avons proposé une stratégie RH qui comprend six grandes orientations : la formation, et tout ce qui contribue au développement et à l’évolution professionnelle des postiers. L’agilité, pour faire en sorte que les postiers soient présents au moment et à l’endroit où les clients le souhaitent tout en veillant à ce chacun bénéficie de l’attention dont il a besoin. L’équité, pour que les efforts et les progrès de tous soient reconnus. La proximité, pour accompagner le mouvement de responsabilisation du management local et rendre la fonction RH plus accessible. La solidarité, que ce soit entre générations, au travers de la diversité, et dans la mobilité entre les différentes entités du groupe. La confiance, en rendant plus visibles les évolutions des métiers et des compétences, et en proposant un environnement de travail de qualité.

“Conquérir l’avenir”, est-ce digitaliser entièrement La Poste, et en particulier le métier de facteur ?

Mailman angleterreDominique Bailly : La révolution digitale impacte toutes les activités. Mais cela ne veut pas dire que ces activités deviennent toutes dématérialisées. Il ne faut pas oublier que la chaine du e-commerce s’achève par la livraison des colis, une activité bien physique ! Il est vrai en revanche que le numérique devient présent partout, qu’il permet d’enrichir considérablement la qualité et la diversité de nos services et qu’il nous faut désormais combiner les différentes natures d’activités et de compétences.

Nous avons par exemple commencé à équiper nos facteurs de Facteo, un Smartphone qui permet de développer de nouveaux services de proximité, comme la signature des objets suivis ou des recommandés, la mise en place de procurations ou encore la gestion des réexpéditions. Demain, Facteo pourra être utilisée pour réaliser des constats de dommage de véhicule ou d’autres services que nous serons amenés à développer. Tous nos facteurs en seront équipés en 2015.

Facteo, mais aussi “Digipost” (coffre-fort numérique), “recy’go” (service de recyclage du papier) ou encore La Poste mobile (service de téléphonie mobile)… de nouveaux services pour de nouvelles compétences ? Qu’est ce que cela signifie pour le groupe en termes de ressources humaines ?

Dominique Bailly : Nous mettons la formation et l’évolution professionnelle au cœur de notre stratégie. En commençant par la Gestion Stratégique des Emplois et des Compétences qui couvre toutes nos activités et nous permet d’alimenter la gestion des parcours, comme le dialogue interne. Nous avons aussi, de façon plus concrète, développé une application appelée M@P (Mon avenir à La Poste) qui permet aux postiers d’avoir une vision précise de l’évolution qu’ils peuvent avoir au sein de La Poste, mais aussi de situer sur une carte les établissements en proximité où les métiers qu’ils recherchent.

En parallèle, nous avons, depuis fin 2012, déployé un réseau d’interlocuteurs RH de proximité. L’objectif est que tous les salariés puissent être accompagnés dans leurs activités au quotidien, comme dans leur évolution professionnelle. Ces interlocuteurs RH de proximité existent au sein de la branche courrier, colis et services au domicile dans tous les établissements de plus de 100 personnes. Au sein du Réseau la Poste où les établissements sont plus petits, des responsables RH prennent en charge un portefeuille de salariés sur une zone géographique.

Nous avons formé en 2014 ces 1100 responsables RH à leur rôle de relation RH de proximité de manière à ce qu’ils soient tout autant "Human Partner" que "Business Partner".

Crédit images : Auntie P & Paul Townsend / Flickr / CC
Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !