Publié le 11 juin 2013

L'été s'annonce froid : le Baromètre Manpower des perspectives d’emploi pour le troisième trimestre 2013, publié ce mardi 11 juin, indique des prévisions nettes d'emploi à -1% (en données corrigées des variations saisonnières). Plus de 1000 employeurs ont été interrogés, et la part de ceux qui prévoient des baisses d'effectifs pour les trois prochains mois dépasse celle de ceux désireux d'embaucher. C'est une première depuis 2009 : traditionnellement, ce différentiel est rarement négatif, et ce même depuis que la France est en "crise" : il était de +1% au trimestre précédent, de +2% l'an passé, et même de +4% il y a deux ans.

Prévisions nettes d'emploi - France

Cliquez pour télécharger le Baromètre (pdf)

Demain, "l'infographie du mercredi" vous révèlera en image et en détails les tendances de l'emploi en Europe et dans le monde. Aujourd'hui, c'est sur la - préoccupante - situation française que l'Atelier de l'emploi se focalise. On peut dores et déjà relever que la France et l'Europe paraissent plus que jamais malades au regard des dynamiques mondiales.

Marasme européen, dynamisme émergent, élan américain : business as usual ?

Infographie Baromètre Perspectives d'emploi-Monde_ManpowerGroup

Encore une fois, les employeurs du Vieux continent se distinguent - négativement : ils restent les plus pessimistes au monde. Un marasme qui contraste fortement avec :

  • Le dynamisme des émergents : en région "Asie-Pacifique" par exemple, les huit pays et territoires étudiés enregistrent des "soldes nets" d’emploi positifs - même si les prévisions des employeurs se tassent. C'est à Taïwan que se trouvent les plus optimistes des 42 pays et territoires couverts par le Baromètre.
  • L'élan américain : les pays d'Amérique latine ont le vent en poupe ; aux Etats-Unis, le moral des employeurs est au plus haut et les prévisions retrouvent leur niveau d'avant la récession.

En France, l'industrie plonge... mais la construction rebondit

Les employeurs français ont pris un nouveau coup de froid. Néanmoins, quelques poches de réchauffement se démarquent. Au rayon des bonnes nouvelles, on note :

  • Baromètre ManpowerGroup_Construction dynamique - T3-2013un net rebond des prévisions des employeurs du secteur de la construction : les perspectives d'emploi sont en hausse de 3% ;
  • la probable reprise des embauches à venir dans le commerce ;
  • l'amélioration nette du moral des employeurs du secteur des transports et de la logistique - à prendre toutefois avec des pincettes tant il est variable d'un trimestre sur l'autre.

Mais le trimestre à venir devrait être surtout marqué par de nettes difficultés sur le front de l'emploi : 

  • Baromètre ManpowerGroup_industrie en grande difficulté - T3-2013L'industrie manufacturière décroche fortement, ce qui est très préoccupant : ce secteur représente la quasi-totalité de l'emploi dans industrie, qui elle-même occupe près d'un actif salarié sur cinq en France.

Baromètre ManpowerGroup_Hotellerie-restauration en chute libre - T3-2013

Territoires : l'Ouest et le Sud plongent, signes de "la crise qui vient" ?

Le Baromètre divise la France en cinq régions (Nord, Sud, Est, Ouest, Ile-de-France). La majorité d'entre elles (3) sont dans le rouge : leurs prévisions sont négatives. Ce qui frappe :

  • Le décrochage de l'Ouest et du Sud - où les employeurs sont les plus pessimistes de France - alors que ces régions portaient l'emploi jusqu'alors. Les fragilités de leurs économies - jugées insuffisamment "productives" par le spécialiste Laurent Davezies - sont-elles en train d'apparaître au grand jour ?

Baromètre des perspectives d'emploi - ManpowerGroup -Sud_Ouest

  • A l'inverse, les employeurs de la région Nord sont les seuls à se montrer plus optimistes qu'au trimestre précédent - sans pour autant prévoir plus d'embauches que de réductions d'effectifs. Un nouvel élan à venir dans une région marquée par la désindustrialisation ?

Les perspectives d'emploi en France - 3ème trimestre 2013 : l'infographie

Baromètre Manpower des perspectives d'emploi - 3ème trimestre 2013

Télécharger l'infographie

Tous les résultats du Baromètre (pdf)

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !