Publié le 16 mars 2021

Chaque année, la plateforme d’évaluation des performances EcoVadis décerne aux entreprises du monde entier une notation qualifiant le niveau d’engagement de leur politique RSE. Cette année, Manpower France s’est vu attribuer l’excellente note de 84/100 pour son engagement RSE en 2020 accédant ainsi au statut Platinum. Une médaille virtuelle encore bien trop rare dans le paysage français autant qu’international. C’est en s’appuyant sur des valeurs communes et sur son ADN que l’on obtient une politique RSE forte et, de ce fait, reconnue.
Caroline Brenier Dellery, Directrice de la RSE et de l'engagement citoyen de ManpowerGroup France, nous partage sa vision d’une stratégie RSE forte permettant d’obtenir les meilleures notes.

Conseil n°1
Adopter un discours de preuves

Le premier écueil, lorsque l’on parle de RSE, est d’évoquer uniquement de grandes causes, sans mentionner les actions qui permettent de les défendre. Or, en termes d’avancées sociales et environnementales, ces petites actions ont toute leur importance et apportent de la crédibilité aux discours. Du recyclage du papier à l’accompagnement individuel d’un jeune en réinsertion professionnelle, chaque pierre compte pour construire l’édifice. C’est d’ailleurs ce qui rend la notation EcoVadis si valorisante : les entreprises ne peuvent pas se contenter de réponses théoriques aux 200 questions posées par l’organisme. « Pour chacune d’entre elles, nous avons pris soin d’apporter la preuve concrète de ce que nous avons mis en place. Parler de RSE c’est bien, agir en faveur de la RSE c’est mieux. », nous explique Caroline Brenier Dellery.

Au sein de ManpowerGroup, la politique RSE s’appuie sur les objectifs de développement durable et responsable définis par l’ONU. Le Groupe s’engage donc sur trois axes prioritaires : accompagner les jeunes vers l’emploi, agir pour l’insertion de publics éloignés de l’emploi et s’impliquer pour réduire la fracture numérique. Bien évidemment, cela se complète par des actions du quotidien visant à favoriser l’égalité des chances, se mobiliser en faveur de l’emploi local, lutter contre la pauvreté et la corruption, offrir des conditions de travail décentes, utiliser des technologies plus propres et, enfin, ouvrir le dialogue.

Conseil 2
Incarner pour embarquer toutes les parties prenantes

« Concilier performance sociale et enjeux économiques de l’entreprise pour répondre aux enjeux sociétaux actuels est un défi que nous nous appliquons à relever au quotidien comme l’atteste notre notation EcoVadis. Obtenir le statut Platinum met en lumière nos actions : cela implique de grandes responsabilités vis-à-vis de nos parties prenantes », nous précise Caroline Brenier Dellery. Un rôle d’ambassadeur pris très au sérieux par Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France, pour qui mettre en avant des sujets forts liés à l’insertion et à l’égalité est un engagement du quotidien. C’est dans cette logique de mobilisation qu’est née en 2009 la Fondation ManpowerGroup. Elle centralise et vient en soutien de nombreux partenaires associatifs et startups tels que la Fondation Simplon, Stop Illettrisme, Apprentis d’Auteuil, Yncréa, Emmaus Connect, Article 1, La cravate solidaire…… Pour l’acquisition ou le développement des compétences nécessaires à l’accès à l’emploi et à l’épanouissement professionnel de tous les publics qui éprouvent des difficultés à un moment de leur vie.

Conseil 3
Impliquer chaque collaborateur de l’entreprise

La Fondation ManpowerGroup apporte aux associations soutenues un soutien financier, de la visibilité, un potentiel de mise en relation mais aussi la mise en place d’actions de terrain. Elle permet également d’impliquer tous les collaborateurs volontaires qui souhaitent donner de leur temps, partout en France, grâce au mécénat de compétences. Cela peut aller du coaching individuel d’un jeune en difficulté à des sessions de groupe. « Afin de pouvoir nous engager sur davantage de sujets RSE en 2021, notamment environnementaux, nous avons réalisé une enquête interne sur les attentes, envies et idées de chacun. Au-delà des précieuses réponses et informations recueillies, plus de 230 collaborateurs ont souhaité laisser leurs coordonnées afin de participer davantage à l’effort collectif et notre engagement RSE. Nous avons donc créé un Club RSE afin d’organiser des ateliers de réflexion, de présentation de projets ou d’animations sur l’ensemble du Groupe et de la France. Je pense que cela renforce l’esprit d’équipe en nous ralliant au rythme de nos valeurs pour faire avancer la société et le monde dans laquelle nous vivons », conclut Caroline Brenier Dellery.

En résumé, pour obtenir une note EcoVadis élevée, il faut être sincère dans ses engagements et surtout miser sur le collectif.
Mais le plus important n’est pas d’obtenir la note mais de la maintenir !
Car la conserver, c’est s’engager sur le long terme et voir les choses changer pour le meilleur.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !