job-screening-with-social-networks3

Bien utiliser les réseaux sociaux pour trouver un emploi

Si les méthodes traditionnelles restent les plus efficaces, le recrutement en ligne va continuer à progresser. En la matière, l'enthousiasme à l'égard des réseaux sociaux est légitime -malgré l'existence d'idées reçues et même si les demandeurs d'emploi n'ont pas encore "le réflexe réseaux sociaux" : aux Etats-Unis, déjà 91% des recruteurs vérifient le profil des candidats sur ces réseaux

Le recrutement en ligne continue sa progression malgré la crise, selon le Monster Index de l’emploi en France : + 3 % au mois d’octobre.  A noter :

  • l’ingénierie est le secteur le plus dynamique ;
  • environnement, architecture et urbanisme : amélioration marquée ;
  • les professionnels des services, vendeurs de magasins et de marchés continuent de dominer ;
  • l’Île-de-France connaît la plus forte croissance annuelle.
Monster Employment Index octobre 2011

Le recrutement en ligne en octobre 2011 en France. Source : Monster

Si les méthodes traditionnelles restent les plus efficaces, le recrutement en ligne va continuer à progresser. En la matière, l’enthousiasme à l’égard des réseaux sociaux est légitime -malgré l’existence d’idées reçues et même si les demandeurs d’emploi n’ont pas encore « le réflexe réseaux sociaux » : aux Etats-Unis, déjà 91% des recruteurs vérifient le profil des candidats sur ces réseaux.

L’infographie ci-dessous montre combien la qualité de votre présence sur ces réseaux  devient importante : 68% des recruteurs disent aussi avoir traité favorablement une candidature suite aux informations trouvées sur les réseaux sociaux. Principaux motifs :

  • impressions positives sur la personnalité des candidats : 39% ;
  • profils qui confirment les compétences : 36% ;
  • profils montrant la créativité du candidat : 36% ;
  • profils montrant l’habileté à communiquer : 33% ;
  • richesse des informations d’un profil : 33% ;
  • commentaires positifs venant de tierces personnes : 34% ;
  • distinctions reçues par les candidats : 24%.
job-screening-with-social-networks

Source : http://comerecommended.com

A l’inverse, 69% des employeurs déclarent avoir rejeté une candidature en raison d’éléments trouvés sur les réseaux sociaux. Parmi les principaux motifs :

  • photos « inappropriées » : 11% ;
  • commentaires « inappropriés » : 11% ;
  • commentaires négatifs sur l’ancien employeur : 11% ;
  • carences dans l’expression : 11% ;
  • propos discriminatoires : 10% ;
  • mensonges sur les qualifications réelles : 13%.

Voici donc quelques conseils pratiques pour que votre présence sur les réseaux sociaux soit prolifique.

  • Se familiariser avec les réseaux sociaux avant de les utiliser pour la recherche d’emploi. Car on ne s’adresse pas à un employeur sur Linkedin comme sur Twitter ou Facebook.
  • Prendre le temps de remplir ses profils
    Si on ouvre un compte, il faut s’y impliquer car les profils qui n’apprennent rien sur les candidats sont inutiles voir contre-productifs. C’est pourquoi il faut détailler ses missions et ses entreprises.
  • Dire la vérité sur ses expériences
    Sur le web, la visibilité est telle que le moindre mensonge, la moindre omission se repère facilement.
  • Distinguer utilisation personnelle et professionnelle
    Pour éviter les mauvaises surprises, il faut veiller à toujours garder la maîtrise de ce que l’on veut montrer de soi.

  • Se comporter comme il est d’usage sur ces réseaux
    Il ne faut pas se contenter de chercher un emploi et de chercher de l’aide dans ce but. Avant cela, il faut « jouer le jeu » : partager ses connaissances et ses contacts, engager des discussions, dialoguer avec des DRH et salariés de son secteur pour se renseigner sur ses métiers…
  • Motiver ses demandes de contacts
    Chaque invitation doit être personnalisée et argumentée, afin que le recruteur puisse savoir qui le sollicite et ait envie de connaître la personne.
  • Suivre sa « e-réputation » et maîtriser son image sur le web
    Le plus simple : faire régulièrement des requêtes Google portant sur son nom. Le but étant de voir vos profils ou blogs professionnels en tête des résultats.