Publié le 10 décembre 2015

EUREKA. Face au défi de l’emploi senior, l’intérim et le management de transition (intérim management) sont des moyens de plus en plus efficaces de maintien dans l’emploi – et d’augmentation de l’employabilité des travailleurs de plus de 50 ans.

«Le taux d'emploi des seniors en France reste aujourd'hui inférieur à la moyenne européenne », selon François Roux, délégué général du Prisme, la fédération des professionnels de l’intérim.  Avec un taux d’emploi des seniors qui culmine à 47% selon la DARES, la France est en deçà des moyennes européennes. Et si le travail en intérim était une solution à ajouter aux différentes initiatives de l’Etat et des entreprises ? Offrant une grande souplesse, il a prouvé ses dernières années qu’il constituait un moyen efficace de maintenir les seniors sur le marché de l’emploi.

L’intérim : une opportunité de maintien dans l’emploi pour les seniors

RH-business

L’intérim senior s’adapte à tous les domaines, y compris dans le tertiaire : gestion, commercial, services généraux, ressources humaines, et peut concerner des postes peu qualifiés ainsi que des postes très qualifiés et spécialisés. Les agences d’intérim travaillent souvent en collaboration avec Pôle Emploi et l’Apec pour accompagner les seniors en recherche d’emploi et les aider à se valoriser.

Preuve de ce succès : depuis 1997, la part des seniors en intérim a plus que doublé. Ce plébiscite est d’autant plus notable que dans une période d’augmentation du chômage des séniors, entre 1995 et 2013, le nombre de séniors intérimaires a progressé 2 fois plus vite que celui de l’ensemble des intérimaires. Au troisième trimestre 2014, par exemple, ils représentent environ 55 000 salariés équivalent temps plein, soit 5% de plus que l’année précédente à la même période.

Entretenir son employabilité grâce à l’intérim

Les plus de 50 ans sont la classe d’âge la plus touchée par le chômage de longue durée.  Victime d’une discrimination à l’embauche, les seniors entrent parfois dans une spirale d’inactivité difficile à surmonter.... L’intérim est une façon de rester dans l’emploi et de poursuivre l’évolution de sa carrière. Une mission d’intérim est idéale pour permettre à un travailleur expérimenté de se concentrer sur un projet exigeant des compétences solides.

Dégagé de la politique interne de l’entreprise, sans contraintes d’enjeux de gestion de carrière, le travailleur peut se concentrer sur sa mission. C’est une opportunité pour faire montre de son expérience à un potentiel employeur, de valoriser ses savoirs et de développer ses contacts. Les cabinets d’intérim proposent à leur seniors intérimaires d’accéder à des formations pour booster leur employabilité, soit pour poursuivre leur évolution dans l’intérim, soit pour entamer une seconde partie de carrière par le retour en CDI en entreprise.

Pour les entreprises, accéder à des professionnels expérimentés pour des missions courtes

management-de-transition-en-europe1-1024x504

Les entreprises hésitent à s’engager à proposer un CDI à des profils plus seniors. Pourtant, elles sont en recherche d’expérience sur la gestion de projet et la relation client. L’intérim apparaît comme une solution à ce problème : il permet un accès facilité à des compétences précises, pour une durée déterminée, dans le cadre d’une mission définie.

C’est notamment le cas des managers de transition, aussi appelés interim manager, ces cadres spécialisés auxquels l’entreprise confie, pour une durée déterminée, des responsabilités managériales pour gérer un changement, répondre à une crise ou un blocage ou encore gérer une montée en charge.  

En développement rapide en France, le management de transition est une formule très prisée par les entreprises au Royaume-Uni et en Allemagne. L’Interim manager est, dans une grande majorité des cas, un senior très expérimenté de 50 à 59 ans. Inversion des genres : dans le petit monde des managers de transition, les 20-29 ans ne représentent que 1% des effectifs !

 
Crédit image : Bradley Gordon / CC BY 2.0
Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !