6902372298_d6ac652e5f_z

Réseaux sociaux et big data pour un recrutement innovant : cas d’école

Sur un marché des talents mondialisé et hyper-concurrentiel, dénicher les meilleurs devient de plus en plus difficile pour les entreprises. Elles ont tout intérêt à innover dans leur stratégie de sourcing et d’identification des compétences… Les données accumulées sur les réseaux sociaux pourraient venir à leur rescousse.

Aujourd’hui, tout le monde – ou presque – est inscrit sur un ou plusieurs réseaux sociaux, au premier rang desquels Facebook, Twitter et LinkedIn. Partage d’informations, d’expériences ou d’opinions, d’images ou de vidéos, constitution ou développement de réseaux de relations : les traces de ces activités sociales numériques restent gravées dans la mémoire du web. Ces milliards de données, communément appelées big data, sont considérées comme « le nouvel or noir » du 21ème siècle.

Dans le recrutement notamment, le big data pourrait être d’un grand secours pour faire face aux pénuries de talents. C’est ce que montre l’exemple édifiant du laboratoire Regeneron Pharmaceuticals :

« Confronté à un marché du travail complexe, Regeneron Pharmaceuticals a eu recours à l’analyse des données pour déterminer quelles compétences étaient attendues de ses futurs candidats. Elle a ensuite croisé les compétences requises avec les candidats visés, avec des résultats concluants : l’objectif de recruter 350 scientifiques sur le court terme a été atteint, et 1000 employés ont été recrutés en quelques années. Sans compter la valeur ajoutée pour l’entreprise, soit le développement de 10 médicaments candidats en un temps record. »

Regeneron

Le magazine américain Wired préconise de mettre cette expérience à profit et conseille aux entreprises d’analyser les données issues des contenus partagés sur les réseaux sociaux afin d’attirer et fidéliser les talents. On est loin d’un processus de recrutement traditionnel :

« Aujourd’hui, plutôt que d’amasser les CV de centaines de candidats en ciblant une ou deux compétences, la nouvelle stratégie de recrutement vise à identifier les talents disposant des compétences qui correspondent exactement au poste à pourvoir. »

Une stratégie qui serait gagnante et pour l’entreprise et pour le salarié, « plus engagé et plus connecté, ce qui stimule sa productivité et sa créativité, sources d’innovation. »

Gare à la techno-béatitude

Potentiellement, les réseaux sociaux ne seraient donc pas seulement un moyen de dénicher les talents inexploités, ils permettraient aussi de trouver ceux qui seront les plus motivés, innovants et fidèles à l’entreprise. Attention tout de même : dans un monde du travail caractérisé par la certitude de l’incertitude et la « Grande Inadéquation », le talent dont les compétences correspondant exactement au poste à pourvoir peut être un mouton à cinq pattes.


Infographies : le Big Data aujourd’hui et demain

Le Big Data nouvel or noir ?> Via Kevin MATEOS – cliquez pour voir l’infographie en grand format

Big Data> Voir l’infographie d’origine

Consulter notre dossier sur les transformations numériques

>> Image en Une de ce billet : issue du flickstream de marc_smith, sous licence CC