Publié le 4 février 2016

EUREKA. Le marché du travail est en panne et doit être reconfiguré. Alors que ses anciennes composantes volent en éclat, un nouveau monde du travail du 21e siècle est en train d’émerger. ManpowerGroup en appelle, dans un rapport inédit intitulé Human Age 2.0 : Future Forces at Work, à changer notre manière de concevoir le marché du travail.

“Les changements observés dans le monde du travail s’accélèrent à un rythme et à une échelle inédits jusque-là" avertit Jonas Prising, PDG de ManpowerGroup. Mutations démographiques, mondialisation rapide, révolutions technologiques, désintermédiation, de nombreux facteurs ébranlent des marchés de l'emploi de plus en plus déréglés. Le résultat ? Le paradoxe d'un chômage élevé qui coexiste avec un nombre très importants d'emplois non pourvus, une productivité qui augmente mais des salaires qui stagnent ainsi que des pays dont l'économie ne se relève toujours pas de la crise, et dont la mobilité sociale montre de graves signes de panne.

Aujourd'hui, dans un rapport publié le 20 janvier intitulé Human Age 2.0 : Future Forces at Work, ManpowerGroup donne sa vision de la transformation du marché du travail, et propose des stratégies pour profiter des opportunités offertes par les disruptions technologiques et mettre fin à la polarisation constante du marché entre ceux qui ont accès au marché du travail... et ceux qui en sont exclus. L'ubérisation du marché du travail est en cours, et c'est une considérable opportunité d'innovation, comme le souligne Jonas Prising : "Traverser une période d’incertitude n’est jamais facile, mais j’ai la conviction que nous en sortirons grandis".

human-age-20 Human Age 2.0 : Future Forces at Work

20 janvier 2016

En tant qu'expert international des solutions innovantes pour l’emploi, ManpowerGroup dispose d'une perspective sans équivalent pour saisir et analyser les grandes tendances qui bouleversent le monde du travail.

> Consulter l'étude

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !