Publié le 12 décembre 2016

Dans un contexte de transformation permanente des entreprises, valoriser les méthodes de formations digitales auprès de ses salariés permet à l’entreprise de gagner en flexibilité, efficacité et rentabilité. Mais comment engager tous les collaborateurs sur leur propre temps de travail, à l’heure où beaucoup sont déjà submergés par les flux d’informations ? Pour relever ce défi, FuturSkill publie un nouveau livre blanc sur l’engagement des apprenants.

« 1% », c’est le pourcentage de leur temps de travail que les salariés ont consacré à se former en 2016. C’est largement insuffisant quand on mesure l’importance stratégique du développement de compétences aujourd’hui, dans un monde en mutation rapide. Alors comment améliorer ce chiffre, et le ROE des formations (return on expectations) ? Face à ce défi, mettre les apprenants au cœur du dispositif de formation devient une nécessité pour qu’ils s’engagent pleinement dans l’acquisition et le développement de nouvelles compétences.

Avec ce nouveau livre blanc, FuturSkill, marque de ManpowerGroup experte en Transformation des compétences, propose 8 conseils pour améliorer l’engagement de l’ensemble de vos apprenants. Pour en savoir plus, téléchargez dès maintenant le livre blanc complet.

telecharger-le-livre-blanc

1.   Adapter la formation aux nouveaux usages des salariés

Les modules de formation longs et fastidieux ne font plus recette ! L’efficacité c’est l’accès à l’apprentissage au bon moment. Et pour ce faire, le micro-learning répond pleinement aux contraintes des apprenants qui ne disposent que de peu de minutes à consacrer à l’acquisition de nouvelles compétences.

2.   Développer le jeu dans l’apprentissage

Faut-il forcément être « sérieux » et conventionnel pour toutes les formes d’apprentissages ? Non, les études le démontrent, le jeu est un excellent vecteur d’attention, d’implication, de motivation et de mémorisation. Les solutions d’optimisation des parcours de formation comme la gamification, permettent aux apprenants d’acquérir de nouvelles compétences avec facilité et de façon ludique.

3.   Intégrer l’apprentissage collaboratif

Ecriture collaborative, brainstorming, mindmapping… Le partage des connaissances, les interactions entre apprenants ou encore la co-construction sont les moyens idéales pour développer l’esprit d’équipe, l’émulation et le partage des connaissances.

4.   Délivrer des formations en multi-devices

Pour former le plus grand nombre, il est indispensable de concevoir et de diffuser des formations adaptées à tous les supports disponibles (PC, tablette, smartphone). Pour être engageante, flexible et accessible, l’offre de formation doit offrir une expérience digitale digne des meilleurs standards du web actuel.

5.   Proposer un vaste catalogue de formation

Les apprenants doivent pouvoir se former au plus proche des besoins stratégiques de l’entreprise. Et pour y arriver, le formateur doit endosser une casquette plus marketing qu’auparavant pour proposer une offre de formation spécifique, intelligente et aboutie. Aujourd’hui, les apprenants s’identifient de plus en plus à des consommateurs de formation. Il faut pouvoir se former au plus proche du besoin « Learning on the job »

6.   Exposer les intérêts de la formation

Tout le monde n’a pas conscience de l’importance du dévelopmement des compétences ! Parfois, le rôle de l’entreprise est aussi de sensibiliser ses collaborateurs sur les atouts des actions des actions de formation, que ce soit sur les questions d’employabilité, les évolutions technologiques, l’importance pour la suite de leur carrière de s’adapter aux changements organisationels ou socio-économiques en cours. La sensibilisation permet aussi d’améliorer la rétention des talents.

7.   Utiliser la réforme comme une opportunité de développer l’employabilité

Avec la mise en application de la loi du 5 mars 2014 qui réforme l’univers de la formation, l’employeur dispose de nouvelles obligations. En effet, ce dernier doit « veiller au maintien de la capacité de chaque salarié à occuper un emploi, au regard notamment de l’évolution des emplois, des technologies et des organisations ». Les employeurs ont de nouvelles responsabilités, en particulier celle d’assurer l’adaptabilité de leurs salariés. Une démarche qui doit être proactive afin de permettre aux salariés d’acquérir de nouvelles compétences et d’assurer ainsi l’évolution de leur poste vis-à-vis du marché de l’emploi.

8.   Rendre les salariés acteurs de leur formation

Le Compte Personnel de Formation (CPF) instauré depuis le 1er janvier 2015, permet à chaque salarié de bénéficier de crédit d’heures de formation interne ou externe. Un système que l’employeur doit valoriser auprès de ses collaborateurs pour que chaque individu de prennent conscience de l’importance d’acquérir de nouvelles compétences tout au long de sa carrière.

Téléchargez le livre blanc FuturSkill

livre-blanc-8-conseils-pour-ameliorer-lengagement-de-vos-appreannts-en-digital-learning-2-424x600"Avec la montée en puissance du Digital Learning, les apprenants changent leurs habitudes et leurs comportements. Ils sont de plus en plus mobiles, sollicités et impatients. La formation doit s’adapter et trouver des réponses à ce changement de paradigme".

>> Téléchargez le livre blanc

 

 

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !
Pour en savoir plus sur FuturSkill
FuturSkill conçoit des solutions de formation innovantes pour développer les compétences et anticiper les besoins de demain. Les solutions FuturSkill s’appuient sur la combinaison de deux savoir-faire complémentaires : FuturSkill Training et FuturSkill Digital.