Publié le 11 janvier 2012

40 ans de formation pro - rapport CESEDans son avis 40 ans de formation professionnelle : Bilan et perspectives, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a identifié 24 pistes visant à rendre le système de formation professionnelle plus performant -tant pour le marché du travail dans son ensemble ainsi que pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d’emploi.

Dans le cadre de cette réflexion, le CESE a récemment fait le point sur les disparités hommes/femmes en la matière :

"Elles sont réelles : en 2009, parmi les cadres, 57% des femmes ont suivi une formation (contre 62% des hommes), l’écart s’accentuant encore pour les moins qualifiés.

Les femmes bénéficient un peu moins que les hommes de formations qualifiantes, et les contraintes familiales freinent sensiblement leur probabilité d’accès à la formation, alors qu’elles sont sans incidence sur celle des hommes."

Face à ces disparités, la délégation aux Droits des femmes et à l’Égalité du CESE propose de développer une offre de proximité ou l’indemnisation des frais de garde des enfants pour les formations excédant les horaires habituels de travail. Des propositions qui seront reprises dans « le bilan de l’application des dispositifs promouvant l’égalité professionnelle entre femmes et hommes » à paraître.

Les propositions du CESE en matière de formation professionnelle

Les propositions du CESE en matière de formation sont importantes puisqu'un système de formation efficace est au fondement de la sécurisation des parcours professionnels. Corriger ses lacunes est donc essentiel pour mettre en place une véritable "flexisécurité".

Enjeux, bilan et propositions :

 

Les propositions :

1- Mieux articuler formation initiale et continue

Formation pro - propositions CESE

Formation professionnelle : les propositions du CESE

2- Accroître l'efficacité et la qualité du système de formation professionnelle

3- Faire de la formation un outil de sécurisation des parcours professionnels

4- Renforcer la gouvernance et le pilotage stratégique

  • Améliorer la gouvernance du système de formation professionnelle.
  • Clarifier la gouvernance régionale.
  • Mieux prendre en compte le « hors champ » dans la gouvernance.
  • Renforcer et coordonner les procédures  d’évaluation.
  • Financer le paritarisme dans le domaine de la formation professionnelle.

 

>>> Pour en savoir +

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !