Publié le 18 mars 2013

Publié hier, un reportage de Libération enquêtant sur la façon dont les jeunes s'informent aujourd'hui  est très révélateur de la rapidité de l'évolution des usages des réseaux sociaux : les lycéens seraient déjà en train de déserter Facebook - réseau sur lequel se ruent les plus anciens -  pour lui préférer Twitter, alors que les étudiants considèrent qu'ils n'ont pas leur place sur ce dernier réseau social.

"Facebook vs. Twitter : bataille générationnelle" ?

"Ils ont choisi leur camp, les lycéens n’ont pas ou plus Facebook, trop dépassé. Aujourd’hui, c’est Twitter qu’ils utilisent tous, mais ils ne suivent ou ne sont suivis que par leurs amis. Alors les scoops et les infos à la minute, c’est un aspect du réseau qu’ils ne connaissent pas vraiment. (...)

Les étudiants, eux, déjà «out», sont absolument fidèles à Facebook qui leur permet d’être en contact avec leurs amis et de s’informer par les articles et les vidéos qu’ils partagent. Mais pourquoi pas Twitter ? «Parce qu’on n’est pas des stars !» plaisante Audrey, 20 ans, étudiante en Lettres à la Sorbonne Nouvelle."

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !