Publié le 12 décembre 2016

Plus que jamais, les entreprises doivent adopter des stratégies de sourcing innovantes pour se doter des compétences dont elles ont besoin. Mais comment garder un temps d’avance à l’heure de l’accélération technologique ? Comment engager ses collaborateurs dans les transformations ? Pour répondre à ces défis, un nouveau framework : le Strategic Workforce Consulting. Des RH, oui, mais une longueur d’avance…

Avec l’accélération des progrès technologiques, il devient de plus en plus difficile d’anticiper les compétences nécessaires dans les années, et même les mois à venir. Selon une étude Forrester réalisée en 2015, 89% des dirigeants interrogés pensent que les nouvelles technologies vont bouleverser leur business dans les 12 mois à venir et seulement 16% d’entre eux disent avoir les compétences en interne pour relever le défi.

Face à cela, le sourcing est une brique de plus en plus essentielle : les entreprises ne peuvent plus se contenter de s’en remettre à la publication d’offres d’emploi en ligne qui ne permettent, en réalité, que de toucher 17% des cibles potentielles, celles qui sont actuellement en recherche d’emploi… laissant de côté les 83% restants. Aujourd’hui, il est absolument nécessaire d’ouvrir le sourcing à d’autres méthodes, d’entretenir un vivier de talents pour anticiper les changements et de développer les compétences en interne en prévoyant les besoins au maximum.

Cette question du sourcing à l’ère du numérique était au centre des échanges lors de la 7ème Convention Nationale du Sourcing à laquelle était présent ManpowerGroup Solutions.

Le Strategic Workforce Consulting pour gérer la flexibilité et piloter les recrutements…

Face à des défis toujours plus nombreux, certaines entreprises décident de mettre en place une stratégie d’anticipation des besoins en force de travail et en compétences pour soutenir leur croissance : le Strategic Workforce Consulting (SWC).

Destiné à assurer la réussite du plan stratégique de l'entreprise, le SWC consiste à optimiser le pilotage de la force de travail de l’entreprise en anticipant au maximum les compétences dont elle aura besoin demain. Sa fonction est de fournir une vision globale des écarts quantitatifs et qualitatif entre les compétences dont elle dispose, et celles dont elle aura demain besoin. C’est ainsi que le SWC permet à l’organisation d’anticiper au mieux les besoins futurs, les coûts – et les éventuels imprévus qui ne manqueront pas de survenir.

Le sourcing est au cœur de la mise en œuvre du SWC, mais attention, il ne peut plus suivre à la lettre des plans établis sur 5 ans ! Le sourcing répond désormais à une dynamique d’alignement continu en fonction des changements du business plan, du marché etc. Et il ne se fonde plus seulement sur une seule hypothèse business, mais sur plusieurs, pour permettre à l’entreprise de s’adapter continuellement à un marché en mutation permanente. C’est la raison pour laquelle, pour conserver l’agilité nécessaire à la réussite de ces stratégies, le core business et la fonction RH doivent travailler main dans la main, de façon dynamique.

...et libérer le potentiel humain des entreprises

Avec la rapidité des progrès technologiques, les entreprises recrutent nécessairement des gens dont les compétences peuvent évoluer rapidement. Mais ce n’est pas une fatalité : aujourd’hui, il faut recruter en prévoyant dès le départ qu’il faudra développer les compétences de ses collaborateurs, en prenant en compte tout leur potentiel et en particulier leur adaptabilité à venir. C’est un vrai changement en termes de culture RH : passer de l’évaluation sur les diplômes à une ouverture à l’ensemble des potentiels humains.

Or, les entreprises ont souvent pour habitude d’aller chercher leur talent à l’extérieur, pressées par la nécessité de se doter de compétences qu’elles n’ont pas développées en interne. Le risque ? Devoir assumer un turn-over trop fort, et très couteux, mais aussi passer à côté de nombreux talents dont la personnalité ne demande qu’à s’épanouir… à condition que l’on pose un regard différent sur eux ! Car la plus grande ressource de l’entreprise, c’est son potentiel humain : l’identification et le développement des talents en interne devraient, aujourd’hui, être une priorité pour les entreprises.

Plus qu’un simple outil de pilotage de la force de travail, le SWC booste la gestion des carrière et l’engagement des collaborateurs dans le plan stratégique de l’entreprise. En donnant l’opportunité à ses collaborateurs de s’essayer à d’autres types de missions, d’autres secteurs ou d’évoluer dans leur métier, l’entreprise trouve, en elle-même, des ressources de motivations insoupçonnées. C’est cette libération du potentiel humain qui permettra aux entreprises de gagner en flexibilité et de réussir toutes les transformations futures.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !
Découvrez les solutions ManpowerGroup
ManpowerGroup Solutions accompagne les entreprises dans la définition et la mise en oeuvre de leur stratégie de transformations RH, en intégrant toutes les expertises de ManpowerGroup.