Publié le 16 septembre 2015

EURÊKA. Ce matin, Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique, a lancé le Hackathon – Innovathon créatif de la Grande École du Numérique », initié par le Président de la République à l’occasion du lancement de la Grande École du Numérique.

Cet exercice de création collective qui se déroule pendant deux jours vise à mettre en valeur l’innovation pédagogique pratiquée par les formations qui ont vocation à être labellisées par la Grande École du Numérique. Le hackathon – innovathon - créatif réunit une soixantaine de jeunes issus de formations des métiers du numérique (développeurs, graphistes, designers, etc.), venus de toute la France.

Parmi eux, cinq développeurs « Pen Breizh - Fondation Agissons pour l’emploi ». Portraits et itinéraires de ces informaticiens qui ont bénéficié d’un dispositif de formation innovant.

« Passionné par les sciences et notamment l'informatique depuis le collège, je me suis naturellement tourné vers la série scientifique au lycée, spécialité mathématiques, explique Cyril Colin. Après l'obtention de mon Baccalauréat je suis parti en IUT informatique à Vannes et l'ai obtenu sans soucis. Par la suite j'ai décidé de me lancer directement dans la vie active, avant de me rendre compte des difficultés de trouver du travail à seulement BAC +2. J'ai donc eu la chance d'être sélectionné pour participer à la POEC (Préparation opérationnelle à l’emploi collective) sur les applications mobiles organisée par la fondation Agissons pour l'emploi et dispensé par l'IMIE de Bruz. À présent, je suis en poste pour l'entreprise OATIC, à Rennes et en alternance une semaine par mois à L'IMIE. »

Stéphane Feuga, quant à lui, a commencé l'informatique en autodidacte dans l'infographie 3D. Il a ensuite été Administrateur Système GNU/Linux, puis a fait une validation des acquis d'administrateur Système et réseaux (Titre niveau III) à la CCI de la Nièvre. « Enfin, moins d'un an après être arrivé dans la région Nantaise, j'ai fait une formation de Développeur Logiciel (Titre niveau III). Avec Agissons Pour l'Emploi, j'ai enchainé avec une POEC sur le développement SAP Abap et un CDI chez Accenture dans ce domaine. J'ai ensuite quitté le monde SAP pour un autre poste en tant que développeur Ruby sur un autre projet, toujours chez Accenture », ajoute-t-il.

Dimitri Lahaye est webdesigner d'origine ; il  se tourne petit à petit vers des CMS tels que WordPress. Cette approche de la conception "brique par brique" aiguise sa curiosité et le pousse vers l'apprentissage du PHP. « Grâce à la Fondation Agissons pour l'Emploi/PenBreizh, j’intègre une formation à l'IMIE relativement intense, pour une montée en compétences sur PHP-JS-SQL. Depuis un an, je suis alternant concepteur-développeur chez Netapsys à Nantes. Là-bas, je passe du Java au PHP, d'un framework à l'autre ; je travaille aussi bien sur des web-applications que sur du mobile. Ce qui me motive dans mon métier, c'est la quête de l'idée qui fera mouche, sa traduction technique puis la réflexion autour de l'architecture qui permettra au projet de se réaliser. »

Julien Lequertier a une formation initiale en informatique généraliste avec une prédisposition pour l'administration système. Le dispositif Pen Breizh - Agissons pour l'emploi, lui a permis de bénéficier d'une formation POEC de développeur Java / JavaScript de 3 mois dans une école locale (l'IMIE). « J'ai alors effectué un entretien chez Conserto, une jeune SSII nantaise créée en 2013 avec une très forte croissance (avec aujourd'hui plus de 130 collaborateurs dans 6 agences en France), qui m'a validé pour la POEC. A l'issue de celle-ci j'ai pu prolonger mon parcours par un contrat de professionnalisation en vue d'obtenir un titre de Concepteur-Développeur en Projets Numériques (Bac+4), toujours chez Conserto en partenariat avec l'IMIE, et avec la perspective d'un emploi durable dans le milieu qui me passionne. »

Sébastien Thomas est un ingénieur de recherche et développement expérimenté, qui, après une période d'inactivité de 18 mois suite à la fermeture de l'entreprise pour laquelle il travaillait, a eu l'opportunité grâce à la fondation "Agissons pour l'emploi" de suivre une formation sur le développement mobile. Suite à cette formation,  il a rejoint en mai 2015 la société Voxygen, qui fournit des solutions de synthèse vocale de haute qualité. «  Je suis passionné par la conception d'applications et les défis technologiques, j'ai eu l'occasion pendant plus de 15 ans d'exercer mon métier dans des domaines variés comme le transport, le milieu médical ou le jeu vidéo avec toujours la même soif de découverte et l'envie de progresser et partager au contact des autres, qu'ils soient clients ou collègues de travail. »

Benoît GAUTIER, diplômé de l'école d'Ingénieur ESIEA Laval, chef de projet senior chez Capgemini avec 12 ans d'expérience, a joué un rôle d'encadrant durant ce Hackathon :
"J'ai été très fier d'accompagner l'équipe Penbreizh durant cette incroyable expérience, qui a permis de mettre en visibilité un parcours de formation innovant et valorisant. Les thématiques abordées durant ces 2 jours étaient d'ailleurs totalement en adéquation avec le type de projets que nous engageons au sein du pôle Innovation de Capgemini à Nantes. Bravo aux 5 développeurs de Penbreizh qui ont su mettre en pratique leurs connaissances pour parvenir à un résultat concret et de qualité en un temps record !"

 

 

 

 

La page consacrée à Pen Breizh dans le rapport sur la Grande École du Numérique :

manpower-grande-ecole-du-numérique

Pour en savoir plus :

 

Crédit image : Vostok 91

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !