Publié le 15 novembre 2017

ENTRETIEN. Le monde bouge, le monde se transforme. L’impact du digital y est pour beaucoup. Certains y voient une menace, d’autres une véritable opportunité. Une chose est sûre, impossible d’y échapper ! L’impact sur les compétences est considérable et représente aujourd’hui un véritable défi pour les entreprises : disposer des bonnes compétences, au bon endroit, au bon moment. Hélène Zapata, Directrice Assessment de FuturSkill, explique comment les entreprises peuvent aborder sereinement ces enjeux. 

HReview. L'émergence de l’IA, l’automatisation et la robotisation vont mécaniquement remplacer un grand nombre d’emplois ou tâches. Ce constat est souvent considéré comme une menace pour les individus. Quel est votre point de vue sur la question ?

Hélène Zapata. Quand on sait que 65% des élèves de primaires occuperont des postes qui n’existent pas encore aujourd’hui (source : World Economic Forum) et que près de 50% des métiers existants aujourd’hui disparaitront d’ici 2030 (source : Etude BBC Oxford 2016), on comprend que la transformation des compétences doit être au cœur des préoccupations des entreprises.

Si ce phénomène peut à première vue faire peur, il va également permettre aux salariés de se concentrer sur de nouvelles missions, de nouvelles tâches et donc de développer de nouvelles compétences grâce à des programmes d’up-skilling ou re-skilling.

Jusque-là, l’évaluation des talents était l’apanage des dirigeants et cadres supérieurs dans des démarches de recrutement ou de mobilité le plus souvent. L’évaluation se doit aujourd’hui d’être au service de l’individu pour l’accompagner dans le développement de son employabilité (notion de mise en mouvement) au travers d’une meilleure connaissance de soi et au service de l’entreprise pour développer sa performance (notion de formation / transformation des compétences). Nous sommes tous impactés.

 

HReview. Selon vous, quelles sont les compétences clés qui permettront de maintenir voire de développer son employabilité dans ce monde en mouvement accéléré ?

Hélène Zapata. La transformation digitale impacte très clairement les modes d’organisation, les métiers, les besoins de nos marchés et donc mécaniquement les compétences. Nous voyons émerger de fortes attentes de la part des entreprises autour de compétences telles que :

  • La flexibilité au sens de l’agilité, l’adaptabilité, la capacité à se remettre en question, à avancer malgré le changement ;
  • La pensée critique comme la capacité à challenger l’existant, à construire, à questionner, à interroger l’existant ;
  • La créativité, c’est à dire la capacité à proposer, innover, inventer et à sortir des sentiers battus ;
  • L’intelligence collective qui pourrait regrouper l’Intelligence Emotionnelle, la capacité à collaborer, la communication, le « travailler ensemble »

Sans oublier les compétences techniques (« HardSkills ») nécessaires telles que l’IT, la maîtrise du digital ou bien encore les langues.

HReview. Cela signifie-t-il que tout le monde devra nécessairement être formé sur les compétences que vous avez citées ?

Hélène Zapata. Il ne s’agit pas d’uniformiser tout ça mais bien de s’assurer que chacun, individu ou entreprise, possède les compétences dont il/elle a besoin pour faire face et accompagner ses projets et sa performance. Il ne faut pas tomber dans le clonage. La question du besoin est donc fondamentale. Il est important d’identifier qui a réellement besoin de quelle compétence, à quel niveau et dans quel laps de temps.

Une fois que le besoin est identifié, c’est à dire le niveau cible défini, il est important de savoir d’où l’on part, c’est à dire quelles sont les forces en présence, les défis et les gaps à combler pour y parvenir. L’assessment des compétences est alors au cœur du sujet.

Au-delà d’une meilleure connaissance de soi et d’une prise de conscience de ses points de développement, l’analyse des SkillGaps permet de définir le chemin à prendre pour aller du point A (départ) au point B (cible) en construisant le meilleur parcours en fonction des besoins collectifs et/ou individuels.

Dans des projets de transformation, intégrer une phase d’assessment au minimum en amont (phase d’ingénierie) des parcours de formation permet de :

  • Designer des parcours de formation plus efficients : préconiser des rythmes ou contenus pédagogiques adaptés aux besoins et aux styles d’apprentissage
  • Personnaliser le chemin de chacun dans ces parcours : tenir compte des besoins individuels et s’orienter davantage vers du « sur-mesure »
  • Identifier les talents chez les collaborateurs et leur permettre d’identifier leurs forces et leurs défis : mieux se connaître permet de s’impliquer davantage dans sa formation

Intégrer d’autres phases d’assessment en aval ou pendant un parcours de formation permet également de « mesurer » les changements et de mettre en place des plans d’actions si nécessaires. Il est également intéressant de pouvoir diagnostiquer des compétences dans des contextes de sélection de type recrutement et mobilité interne. Pour ce faire, FuturSkill a développé une solution : ASkE – Assessment Skills Experience – une plateforme web d’assessment multi-outils, multi-éditeurs accessible à tous (experts et non-experts).

 

HReview. En quoi ASkE est-il différent des plateformes existantes sur le marché ?

Hélène Zapata. A travers ASkE, nous entendons démocratiser l’accès à l’assessment, à l’évaluation et au diagnostic des compétences pour aider nos clients à sécuriser et à fiabiliser leurs décisions quelques soient leurs contextes : sélection (recrutement et gestion des talents) ou développement des compétences.

En quelques clics, ASkE permet d’avoir une vision agrégée des compétences Hard et Soft du candidat ou de l’apprenant sur un seul rapport de compétences et d’identifier les SkillGaps par rapport au niveau cible que vous avez défini. Ce rapport à destination de l’Évaluateur comme de l’Évalué propose également des pistes concrètes de développement.

Que vous soyez expert ou non expert, « l’Approche par compétences » vous permet de choisir les compétences requises pour le poste ainsi que le niveau cible attendu. ASkE construit pour vous le protocole d’évaluation le plus pertinent au regard de votre besoin et de vos enjeux en s’appuyant sur des outils reconnus du marché (répondant aux critères psychométriques internationaux) pour évaluer les compétences dont l’entreprise a besoin tant en termes de SoftSkills que de HardSkills

ASkE propose également une « Approche Packagée » qui vous permet de bénéficier d’un benchmark du marché et de l’identification des compétences clés (ou prédictives de performance) pour certains postes ciblés. Au-delà de vous faire bénéficier d’une expertise clé en main, cette approche vous permet de gagner du temps et d’aller à l’essentiel !
 

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !
Découvrez les solutions ManpowerGroup
FuturSkill
Expert en Transformation des Compétences au sein de ManpowerGroup, FuturSkill accompagne les entreprises dans la conception (ingénierie de formation) et l’opérationnalisation de parcours de transformation des compétences d’un groupe d’individus (comportements, métiers, digitalisation).