Publié le 11 juillet 2011

A rebours d'une idée qui se répand très largement sur l'inutilité de la sociologie, et dans le cadre d'une série d'articles sur la conférence sur l'entreprise 2.0 à Boston, Rawn Shah (expert du travail  collaboratif et des méthodologies de social computing dans les organisations) met en avant le besoin de compétences en sociologie pour comprendre et mettre en oeuvre les outils des sciences sociales dans l'analyse des réseaux sociaux.

"Les entreprises doivent envisager le recrutement non seulement de sociologues mais aussi, plus largement, dans le champ des sciences sociales, d'experts en psychologie, en anthropologie, économie et peut-être même sciences politiques. Ces disciplines aideraient à mieux appréhender l'interconnexion entre les relations avec les clients et celles que ces derniers entretiennent avec les groupes avec lesquels ils sont en relation (qui, comment, pourquoi).

La science analysant cette interconnectivité est l'analyse des réseaux sociaux, développée depuis des dizaines d'années au sein de la recherche en sciences sociales. Ceci implique de recourir à des méthodes éprouvées de recherche et d'analyse scientifiques, qui avancent aujourd'hui considérablement grâce aux logiciels et aux réseaux sociaux en ligne."

>>> Lire l'article (en anglais).

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !