Publié le 5 octobre 2015

ÉVÈNEMENT. La France a des choses à dire, à faire, à créer ! Jeudi 8 octobre, la Fondation ManpowerGroup célèbre « La France Qui Vient ». Eduquer, entreprendre, connecter, innover... Six grands thèmes seront traités lors de cette journée exceptionnelle. L'Atelier de l'Emploi vous en donne un avant-goût.

A l'occasion de "La France Qui Vient", de nombreuses personnalités issues du monde de l'entreprise, de la sphère associative et du monde artistique échangeront et débattront autour de six thématiques-clés : éduquer, entreprendre, créer, connecter, innover et vivre ensemble.

Pour le sixième thème de cette journée "Vivre-ensemble", c'est Gilles Finchelstein qui viendra parler de son expérience, à travers ses rencontres et ses engagements.

N'hésitez pas à réagir dès maintenant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FranceQuiVient et à vous inscrire à l'évènement !

Gilles Finchelstein : "Partout, le futur est insuffisamment pris en compte !"

Directeur Général de la Fondation Jean Jaurès - @finchelstein

Gilles_FinchelsteinIntellectuel engagé, cet ancien élève de Sciences Po et titulaire d’une maîtrise de Droit social, a été le conseiller de Pierre Mauroy, de Lionel Jospin, de Dominique Strauss-Kahn, alors ministre de l'Economie et des Finances, de 1997 à 2000. En 2000, il devient  conseiller chargé des questions politiques de Pierre Moscovici, ministre des Affaires européennes, et devient directeur général de la Fondation Jean-Jaurès.

En plus de cette expérience politique, Gilles Finchelstein est aujourd'hui directeur des études de Euro RSCG Worldwide (conseil en communication) et membre depuis 2008 du think tank Le Siècle.

"Il faut aussi donner du sens au temps, sortir du culte de l’instant : cela veut dire retrouver un passé et retracer des perspectives pour permettre à nos sociétés de se réapproprier leur avenir" explique Gilles Finchelstein, qui prône la réforme des institutions françaises depuis des années, pour y associer davantage les citoyens et "donner du temps pour la négociation sociale, pour la délibération parlementaire, pour associer les citoyens aux décisions".

Il est l'auteur, avec Matthieu Pigasse, du livre « Le monde d'après, une crise sans précédent », paru chez Plon en 2009, qui a été récompensé par la Fondation ManpowerGroup et HEC la même année. Il a également publié La dictature de l’urgence (Fayard, 2011 ; Pluriel, 2013), « 18 leçons sur l’élection présidentielle » (Revue politique et parlementaire, 2013) et « Réflexions sur la crise du politique » (Le Débat, 2015).

Crédit image : Erwan Sourget / CC BY-SA 2.0

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !