Publié le 27 mars 2013

Ce sont très exactement 4 997 600 personnes qui cherchent un emploi en France aujourd'hui. Proche de leur record de 1997, ces chiffres cachent deux tendances particulièrement préoccupantes :

  • Le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans grimpe de près de 10% sur un an : plus d'un quart (25,7 %) des jeunes actifs sont au chômage.
  • Le chômage de longue durée (supérieur à un an) touche 39,8% des demandeurs d'emploi, un chiffre en augmentation de près de 2 points en un an. En moyenne, le chômage dure 482 jours, chiffre en augmentation constante :

Or, comme l'affirme Denis Ferrand (Directeur Général de l'institut d'études économiques  Coe-Rexecode), le chômage laisse des cicatrices : "plus la durée d'inscription au chômage est longue, plus la probabilité d'avoir un retour à l'emploi s'affaiblit". En d'autres termes, le chômage de longue durée est une double peine : c'est l'effet dit de "scarification".

Ce cercle vicieux marque particulièrement les jeunes, en tout début de vie active, tant du point de vue du retour à l'emploi que du salaire une fois l'emploi trouvé. D'après une étude, "les jeunes qui ont connu plus de 26 mois de chômage avant 22 ans gagneront entre 800 et 1250 euros de moins que les autres lorsqu’ils auront 26 ans".

Image de "une" issue du flickstream de Mag3737

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !