Publié le 22 janvier 2019

Le capital humain est mort, vive le potentiel humain ! Plus qu’un simple changement de lexique, c’est une révolution que les entreprises doivent prendre à bras le corps. Les collaborateurs en attendent plus de leur management et des Ressources Humaines, notamment qu’ils puissent les accompagner dans la construction de leur trajectoire professionnelle. Au moyen de quels outils et de quelle technologie ?

Viva Technology est de retour ! Cette 4e édition, qui se tiendra du 16 au 18 mai 2019, promet d’accueillir toujours plus de startups, d’innovations et de visiteurs. Pour ManpowerGroup, partenaire de ce salon international depuis sa création, c’est l’occasion, cette année encore, de lancer des défis à l’écosystème RH.

Aux jeunes pousses et entrepreneurs ambitieux qui ont créé une solution de management de carrière innovante, ManpowerGroup a posé ces questions :

  • Quels outils mettre en place pour proposer une expérience personnalisée et motivante ?
  • Comment aider les collaborateurs à valoriser leurs compétences et entretenir leur réseau ?
  • Comment la technologie peut-elle aider à impulser une démarche de co-construction des parcours professionnels dans les entreprises ?

Les candidatures ont été nombreuses, mais seules trois startups ont été sélectionnées pour venir présenter les atouts et l'originalité de leur solution sur le Lab ManpowerGroup à Viva Technology 2019. Venez les écouter et les soutenir du 16 au 18 mai 2019 !

  • Thrive Partners : startup britannique fondée en 2015 par Pam Bateson, Thrive Partners a pour ambition de démocratiser le coaching et le mentorat en entreprise grâce à sa solution digitale abordable et flexible.
  • En Mode UP ! : la singularité de En Mode UP! est d'être une startup 100% garantie sans technologie, fière de sa méthode de Crowdmaking qui permet aux collaborateurs de cultiver leurs richesses internes.
  • Immersive Experience : l'immersion apprenante en startup, c'est le credo d'Immersive Experience. Grâce à un programme "win-win", les talents développent leurs compétences et s'ouvrent à de nouvelles méthodes de travail.

 

 « La responsabilité des organisations vis-à-vis de leurs collaborateurs a changé de nature », explique Gwenaëlle de la Roche, Directrice Marketing & Prospective, Head of Eclaireur Office (Cellule Innovation de ManpowerGroup). « Les entreprises doivent réinventer la relation qui les lie à leurs talents. Être un partenaire engagé aux côtés de ses collaborateurs, c’est leur donner les moyens concrets de développer leur potentiel en continu. En s’appuyant sur ce que la technologie peut proposer de mieux en matière de formation et de coaching, mais aussi par exemple en s’inspirant des pratiques nudge qui activent les ressorts motivationnels de chacun. L’expérience collaborateur est devenue centrale dans toute stratégie de responsabilité sociale ! ».

Dans les entreprises, la notion de « capital humain » a longtemps perduré. Ce concept, qui désigne les aptitudes et les talents qui rendent les individus productifs, semble frappé d’obsolescence. Alors que les aspirations des individus au travail se transforment et que les entreprises intègrent les impacts de la révolution numérique et de la robotisation, les cartes sont entièrement redistribuées. Désormais, c’est la notion de « potentiel humain », comprise comme la capacité de chacun à évoluer tout au long de la vie, qui doit être privilégiée.

Il apparait ainsi de moins en moins souhaitable d’occuper un même emploi, dans la même structure, à vie. Dans le même temps, les attentes des collaborateurs face à un monde du travail incertain n’ont jamais été plus grandes. Quête de sens, formation en continu, flexibilité, transparence… les critères qui font d’une trajectoire professionnelle une carrière réussie ont changé. Pour les entreprises, il ne s’agit plus de « fournir un travail », mais d’accompagner ses collaborateurs tout au long de ce parcours. Prendre en compte leur potentiel humain, c’est se mettre en capacité de s’adresser à toutes les dimensions de l’individu : les savoir-faire, les savoir-être mais aussi les besoins et les envies. Un changement de paradigme radical pour les professionnels des RH et les managers, mais qui, à l’aide de la technologie, peut faire émerger la créativité et l’intelligence émotionnelle, entre autres compétences devenues indispensables à la performance et la compétitivité.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !