Publié le 16 janvier 2014

Les MOOC, au cœur des dynamiques d’emploi aujourd'hui

Pour le fondateur d’Udacity, cette nouvelle forme d’éducation permanente est « mieux adaptée au marché du travail moderne »

Lire la suite +
Formation continue et MOOC, l'histoire ne fait-elle que commencer ? Ces cours en ligne, ouverts et "massifs" ("massive open online courses"), en facilitant l'accès à la connaissance et le développement des compétences tout au long de la vie, ont le potentiel pour abattre les cloisons entre études et emploi.

Et parmi les "nouvelles mesures pour développer les MOOC" en France annoncées cette semaine par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, la formation professionnelle s'affiche comme un nouveau cap : aux 12 millions d'euros de financement déjà prévus viennent s'ajouter pour 2014 8 millions d'euros, dont plus de la moitié pour "soutenir le développement d’une offre de MOOCs en formation continue" et "co-financer la production de MOOCs à destination de la formation professionnelle".

L'université = 4% de la formation continue dans l'enseignement supérieur

À l'image du succès du cours "Du manager au leader" de la plateforme France Université Numérique, qui ouvre officiellement ce jeudi 16 janvier les portes de ses salles de classe virtuelles, les MOOC "intéress[ent] des personnes déjà en entreprise et qui ont quitté l’université depuis longtemps ou qui n’ont pas eu la chance d’y aller", observe Philippe Dedieu, directeur numérique du CNAM, pour L'Étudiant.

Une nouvelle chance pour l'université de répondre aux attentes des salariés et demandeurs d’emploi en termes de formation continue ? La formation tout au long de la vie ne figure dans les missions de l'université que depuis la loi du 22 juillet 2013. Elle représente "un gisement faiblement exploité" par les universités, elles qui ne "réalisent que 4 % des 8 milliards de la formation continue dans l’Enseignement supérieur", selon le ministère. Celui-ci a ainsi fait de la proposition d'"une offre innovante de formations en ligne" l'une des 18 actions de son agenda numérique.

"E-autodidactes"

Entre menace et source d'inspiration pour les organismes de formation privés, et appelés à se développer en entreprise, c'est un des grands défis des MOOC que de pouvoir répondre aux besoins croissants de formation tout au long de la vie. Pour le directeur associé de C-Campus, Marc Dennery, les virages récents - la généralisation de l'e-learning, sous toutes ces formes, et le futur "compte personnel de formation" - dessinent un avenir où le salarié, "partiellement responsable de sa formation, va devoir devenir stratège pour optimiser ses propres investissements formation". Demain, tous e-autodidactes ?

> Lire Réforme 2014 : ce qui va changer dans les pratiques de formation

Crédit image : Capture d'écran du site France Université Numérique 
Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !