Publié le 10 juillet 2013

L’individu est-il en passe de prendre le pouvoir dans l’entreprise ? La « rébellion des salariés » évoquée par VMWare dans sa dernière infographie est rendue possible par le numérique, la société de cloud computing allant même jusqu’à la qualifier de « menace. »

Les DSI sont ainsi confrontés à une série de défis, en têtes desquels la faible préoccupation des salariés pour la sécurité de leurs données professionnelles (44%), et l’inclination à contourner la DSI pour être plus efficaces avec leurs propres tablettes ou smartphones (32%). Peu à peu, un « shadow IT » (informatique parallèle) se déploie dans l’entreprise, produit de tous les usages individuels. Des enjeux de sécurité informatique qui ont de quoi donner des sueurs froides aux DSI, surtout dans l'entreprise 100% connectée.

usages_numeriques_des_salariés

Face à cette nouvelle réalité, la première des batailles pour les DSI sera de favoriser la mobilité, en lui donnant un cadre. Une nécessité : un salarié sur cinq se dit stressé s’il n’a pas accès à ses données professionnelles à distance, et un tiers des salariés est même prêt à quitter l’entreprise s’il ne peut pas utiliser ses devices mobiles pour travailler ! Pour eux, il semble donc que le numérique soit bien davantage facteur d’émancipation (« empowerment ») que d’aliénation, malgré le brouillage de la frontière vie privée/vie professionnelle qu’il induit.

mobilité_impossible_stresse_salarié

Pourtant, seul un quart (23%) des DSI a mis en place une politique de BYOD (« Bring your own device »), c’est-à-dire un cadre pour permettre au salarié-individu de travailler dans de meilleures conditions et d’être plus productif (selon 58% des DSI). Près d’un DSI sur deux (40%) admet même que sa politique de mobilité freine la productivité des salariés !

moilité_et_productivité

Alors, le SI des entreprises tel que nous le connaissions, condamné à disparaître ? Pas si les entreprises savent se montrer agiles : c’est une question de management. Ce pourrait même être purement et simplement une question de survie, alors que le numérique sape les fondements traditionnels de l'entreprise - c'est précisément le sujet de l'expédition Digiwork de la Fing (Fondation internet nouvelle génération), dont l'Atelier de l'emploi rendait compte ce matin sur Internet Actu :

Le futur du travail dans l’entreprise : l’agilité… ou le néant

***

infographie-DSI_salariés_connectés-VMWare

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !