Interdire aux salariés de venir au bureau, ça paye

Une entreprise américaine interdit aux salariés de venir tous les jours au bureau. Pour les aider à prendre du recul, le télétravail est obligatoire un jour par semaine. Résultat : les salariés sont plus productifs, innovants et épanouis.

Chez ThredUP, il est interdit aux salariés de venir tous les jours au bureau. Pour leur permettre de prendre du recul alors qu’ils ont souvent « le nez dans le guidon », les dirigeants de cette startup américaine ont en effet décidé de rendre le télétravail obligatoire une journée par semaine. Résultat de ces work from home Wednesdays : les salariés sont aujourd’hui plus productifs et épanouis au travail.

Dans l’esprit des « 20% » de Google (une journée par semaine est réservée aux projets personnels), ce recul permettrait notamment aux salariés d’être plus innovants, meilleurs stratèges.

Un conseil de James Reinhart, co-fondateur et PDG de ThredUP, aux chefs d’entreprises et managers qui seraient tentés par l’expérience : évitez d’instaurer ces journées de télétravail le vendredi !

>>> Lire l’article (en anglais) et voir la vidéo sur GigaOM