Publié le 16 janvier 2017

La numérisation devrait accroître le nombre d'emplois, 83 % des employeurs prévoyant de maintenir ou d’accroître leurs effectifs au cours des deux prochaines années.

L’avenir du marché du travail s’annonce prometteur selon le rapport de ManpowerGroup « The Skills Revolution » (La Révolution des Compétences), une enquête réalisée auprès de 18 000 employeurs tous secteurs confondus dans 43 pays, publié aujourd’hui à l'occasion du Forum économique mondial (FEM) de Davos (Suisse). Près d'un employeur sur cinq (19 %) prévoient que les bouleversements technologiques entraîneront une hausse du nombre d'emplois sous l'effet du processus d’adaptation qui en découlera, alors que plus de six employeurs sur dix (64%) pensent maintenir leurs effectifs, sous réserve que les employés disposent des compétences ad hoc et de la capacité à apprendre, mettre en pratique et s’adapter.

Les nouvelles technologies nécessiteront des compétences toujours plus spécialisées pour l'employé comme pour l'entreprise. Beaucoup a été écrit à propos du travail du futur : davantage d’emplois, des emplois différents, moins d’emplois, plus d’emplois. Or, il est rarement dit qu’il faudra que chacun acquière de nouvelles compétences, qui seront toujours plus fréquemment sollicitées, pour continuer à occuper des postes dont nous n’avons encore jamais entendu parler.

« Dans cette révolution des compétences, la capacité d’apprentissage – c’est-à-dire le désir et la volonté d’acquérir de nouvelles compétences pour rester pertinent et employable – sera la clé de réussite » déclare Jonas Prising, Président-Directeur général de ManpowerGroup. « La montée du populisme et la polarisation de la main-d’œuvre se poursuit sous nos yeux. Le moment est venu de prendre des mesures immédiates pour perfectionner ou réorienter les compétences des employés, afin de réduire l’écart entre qualifiés et non-qualifiés – ceux qui ont les compétences adéquates et ceux qui risquent de se retrouver à la traine. Nous devons également intégrer ceux qui ne font pas véritablement partie du monde du travail. C’est ce que nous voulons dire en parlant de l’émergence d’une révolution des compétences. »

Citons parmi les éléments-clés de ce rapport :

  • Les employeurs d’Italie, du Guatemala et du Pérou sont plus optimistes concernant l’impact des robots sur les emplois. Plus d’un quart des employeurs en Inde anticipent la réduction de leurs effectifs ; la Bulgarie, la Slovaquie et la Slovénie suivent de près.
  • Les employés qui travaillent dans l’informatique ou en contact avec la clientèle ont de quoi être optimistes, car ces employeurs anticipent la plus forte progression de leurs effectifs.
  • On anticipe également une croissance rapide de la demande d’analystes de données, indispensables pour donner du sens au Big Data, dans l’ensemble des secteurs et les pays. De même, dans les ressources humaines, les effectifs devraient augmenter à court terme, sachant qu’elles devront guider les entreprises tout au long de cette période d’ajustement.

Jonas Prising sera à la tête de la délégation ManpowerGroup à la réunion annuelle du FEM du 17 au 20 janvier 2017. Cette délégation inclura également Mara Swan, Executive Vice President, Global Strategy and Talent, Stefano Scabbio, President Mediterranean and Eastern Europe et Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France. ManpowerGroup organisera et participera à plusieurs débats sur des sujets tels que : façonner l’avenir de l’éducation et des compétences, comment la culture d’entreprise peut-elle attirer et retenir la génération du millénaire, l’autonomisation économique des femmes, l’impact de la technologie sur la main-d’œuvre, l’avenir de l’intelligence artificielle et comment créer les conditions de l’égalité entre les sexes à l’avenir.

Jonas Prising est Steward of the Future of Education, Gender and Work Global System et co-préside le conseil régional du FEM sur l’Europe et la transformation numérique des industries pour le secteur des services professionnels. Mara Swan est membre du Future of Education, Gender and Work Global System et une experte de la parité hommes-femmes.

> TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE                               

-*-

Contact Presse ManpowerGroup France

Marie Legrand

marie.legrand@manpower.fr

01 57 66 14 43 / 06 28 74 50 95

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !