Publié le 13 décembre 2016

Pour le troisième trimestre consécutif, les entreprises interrogées en France par ManpowerGroup font état d’intentions d’embauche positives. Après correction des variations saisonnières, la prévision nette d’emploi pour la période comprise entre janvier et mars 2017 s’établit à +2 %. Les intentions d’embauche demeurent stables par rapport au trimestre précédent et gagnent 3 points d’une année à l’autre. Au cours du 1er trimestre 2017, les effectifs devraient croître dans six des 10 secteurs étudiés. Les perspectives les plus favorables concernent le secteur du Transport et de la logistique, où les employeurs rapportent une prévision nette positive de +15 %.

manpower-barometre-q1-2017-v2-bloc1

Si les intentions d’embauche du secteur du Transport et de la logistique bondissent au premier trimestre 2017…

Dans ce contexte, les effectifs devraient croître dans six des 10 secteurs étudiés au cours du 1er trimestre 2017. Les secteurs de l’Industrie manufacturière et de la Construction poursuivent la dynamique amorcée courant 2016 avec des prévisions nettes positives +4% et +3%. Mais les perspectives les plus favorables concernent le secteur du Transport et de la logistique, où les employeurs rapportent un solde net positif de +15 %.

manpower-barometre-q1-2017-v2-bloc3

« Le secteur du Transport et de la logistique est une filière qui propose des activités très diversifiées. Avec l’informatisation des outils de gestion mais surtout le succès considérable de l’e-commerce et la demande croissante de livraisons rapides, c’est un secteur qui renoue avec la croissance. Les profils demandés sont de plus en plus variées : ingénieurs, gestionnaires logistiques, responsables opérationnels mais aussi fonctions supports, » analyse Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France.

… et la confiance des employeurs, toutes catégories d’entreprises confondues se maintient…

manpower-barometre-q1-2017-v2-bloc4

Pour le 1er trimestre 2017, 5 % des employeurs interrogés envisagent d’accroître leurs effectifs, tandis que 4 % prévoient au contraire de les réduire. Près de 9 employeurs sur 10 n'anticipent aucune évolution de leurs effectifs au cours du prochain trimestre.

Les prévisions d’embauche sont positives dans les quatre catégories d’entreprises, les grandes entreprises avec un solde net à +12%, suivies des petites et moyennes entreprises à +6%. Seules les TPE affichent des prévisions plus mesurées, à +1%.

… l’indice de confiance en France se classe toutefois dans la moyenne basse de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) où le marché de l’emploi demeure dynamique

manpower-barometre-q1-2017-v2-bloc5

Les employeurs de 23 des 25 pays de la région EMEA anticipent une hausse de leurs effectifs. D’un trimestre à l’autre, les intentions d’embauche progressent dans 12 pays, faiblissent dans 10 autres et restent identiques dans les trois derniers. Comparée au 1er trimestre 2016, la confiance des employeurs augmente dans 15 pays, recule dans sept autres et demeure inchangée dans les deux derniers.

C’est dans les pays d’Europe de l’Est que le climat d’embauche sera le plus favorable, avec en tête la Hongrie (+17 %), la Slovénie (+17 %) et la Roumanie (+15 %). À l'inverse, les prévisions les plus pessimistes concerneront la Suisse, avec une perspective nette d'emploi de -2 %, et l'Italie, où le marché de l’emploi sera atone, comme le révèle son solde net d’emploi à 0 %. La France quant à elle se classe dans la moyenne basse, avec un résultat positif mais restreint à +2%.

Ressources 

A propos de l'étude

Le Baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi pour le 1er trimestre 2017 a été réalisé dans 43 pays et territoires, du 19 octobre au 1er novembre 2016, avec près de 59 000 employeurs issus d’entreprises privées et d’organismes publics, dont 1 001 employeurs en France. L’étude analyse les données obtenues en réponse à une unique question : « Comment anticipez-vous l’évolution des effectifs de votre entreprise au cours du prochain trimestre, jusqu’à fin mars 2017, par rapport au trimestre actuel ? » Le chiffre de « prévision nette d’emploi » utilisé dans ce Baromètre est le résultat de la soustraction entre le pourcentage d'employeurs anticipant une hausse de leurs effectifs et le pourcentage d’employeurs anticipant une baisse. Il s’agit donc d’un solde net – pouvant être positif ou négatif – de perspectives d’emploi. Seule étude de ce type, cette enquête prospective interroge des entreprises qui ne sont pas issues du fichier des clients de ManpowerGroup. Les données sont corrigées des variations saisonnières afin de refléter au mieux la réalité des perspectives. Ces corrections permettent d’analyser les données en lissant l’impact des fluctuations saisonnières, qui se reproduisent normalement aux mêmes périodes chaque année. Les données ainsi corrigées sont donc plus représentatives sur le long terme.

>> Baromètre ManpowerGroup des perspectives d'emploi pour le 2e trimestre 2017. Publication des résultats : mardi 14 mars 2017

-*-
Contact presse

Stéphanie Prévost – 01 57 66 11 40 / 06 27 02 32 12

stephanie.prevost@manpower.fr

L'infographie-bilan :

manpower-barometre-q1-2017

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !