Publié le 26 mai 2015

Cette dixième édition de l’enquête annuelle de ManpowerGroup sur la pénurie de talents (Talent Shortage Survey) révèle que plus d'1/3 des employeurs dans le monde (38%) sont confrontés à la pénurie de talents puisqu’ils éprouvent des difficultés à pourvoir leurs postes vacants. C'est le niveau le plus haut atteint depuis 7 ans au niveau mondial. Pour 54% d'entre eux, la pénurie de talents a un impact sur leur activités et la satisfaction de leur client. Pour réaliser cette étude à grande échelle, ManpowerGroup a interrogé plus de 41 700 employeurs dans 42 pays.

> Lire aussi : Pénurie de talents 2014 : les difficultés de recrutement au plus haut, l'enjeu RH encore mal cerné

La France connaît une hausse des difficultés de recrutement

Capture d’écran 2015-05-25 à 15.25.56En France, 29% des chefs d'entreprises interrogés ont des difficultés à trouver les compétences qu'ils recherchent, contre 21% l'année dernière (une hausse de 40%). Une situation paradoxale au vu du chômage qui ne cesse d'augmenter en France : alors que 5,2 millions de personnes sont à la recherche d’un emploi, 400 000 offres sur les 2,6 millions proposées par les entreprises en 2014 n’ont pu être pourvues, fautes de candidats.

L'enjeu est plus globalement une question de stratégie RH et de bonne gestion, au sein de chaque entreprise, des compétences. Outre ses effets macroéconomiques sur la situation de l'emploi, l'inadéquation des compétences est ainsi une menace pour l'activité de chaque entreprise : elle aurait même coûté 2,3 milliards d'euros aux entreprises françaises en 2013, autre année où la pénurie de talents avait augmenté de manière conséquente à 33%:

penuriedetalent2015-france

> Lire aussi : Mieux gérer les compétences : un gain potentiel de 2 milliards d'euros de productivité

Pour autant, si cette pénurie française se situe en dessous de la moyenne des difficultés de recrutement dans le monde (38%), la France éprouve tout de même plus de difficultés qu'un certain nombre de pays d'Europe :

penuriedetalents-2015-europeDerrière l'Allemagne et ses 46%, la France devance ses voisines : l’Italie (28%), l’Espagne (14%) le Royaume-Uni (14%). Ces deux derniers sont parmi les pays du monde présentant le moins de difficultés de recrutement cette année.

Artisan, ouvriers qualifiés, chauffeurs... les métiers les plus recherchés

penuriedestalents-2015-metiers-franceLes artisans et ouvriers qualifiés sont, cette année encore, à la tête des emplois les plus difficiles à pourvoir en France.

En 2015, la hausse de l'emploi qualifié se poursuit, en particulier dans l'industrie mais touchant aussi, comme le montrait aussi la récente étude sur la transformation du monde de travail de la DARES, les commerciaux et le personnel administratif. Dans un contexte national où la question de l’apprentissage est au cœur des débats, "cette étude et notre travail sur le terrain nous démontrent au quotidien qu’il est possible de résoudre en grande partie le problème en développant l’ingénierie des formations. La qualification ne s’affirme pas que dans le diplôme ! A nous de relever le défi en développant des formations courtes et individualisées mais surtout qui reposent sur les besoins réels et exprimés par les entreprises", explique Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup.

Cette année, les chauffeurs passent de la 10eme à la 2eme place des métiers les plus pénuriques. Selon l’Union Internationale des Transports Routiers (IRU), cette "pénurie est liée à des facteurs globaux bien identifiés" et en particulier "l'épuisement de la réserve de main-d’œuvre qualifiée" pour un métier qui souffre d'un important déficit d'attractivité.

> Lire aussi : La formation, première réponse au défi de l'emploi des jeunes dans le numérique

Les postes de commerciaux continuent d'être difficiles à pourvoir et se maintiennent à la 4eme place cette année. Perçus comme peu valorisants - et donc peu attractifs -, les métiers de commerciaux souffre d'une mauvaise image. Difficile à trouver puis à fidéliser, recruter le bon commercial est pourtant stratégique pour la croissance d'une entreprise.

Pour 46% des employeurs, le manque de compétences techniques est au cœur du problème

La principale raison invoquée par les employeurs est, cette année encore, la difficulté à trouver, chez les candidats, les compétences techniques requises (principale raison pour 34% des employeurs dans le monde, pour 46% d'entre eux en France, contre 37% l'année dernière). Une hausse importante, en particulier dans l'industrie (22% des répondants) et l'artisanat (21%).

penuriedestalents-france-2015-raisonsLes soft skills sont, eux aussi, cités par 21% des répondants : savoir-être, enthousiasme, potentiel, motivation, tant de facteurs difficiles à évaluer et qui apparaissent pourtant au cœur des préoccupations des employeurs. A l'heure du recrutement en ligne, il apparaît donc crucial de mettre l'humain au centre du processus pour repérer, évaluer et fidéliser les talents.

> Lire aussi : Recrutement 100% web : la machine à exclure ?

1 entreprises sur 3 n'a pas mis en place de stratégies RH pour y remédier

penurie-des-talents-2015-strategiesConfronté à cette problématique, 59% n'a mis en place aucune stratégie pour y remédier. En France, les principales solutions que les entreprises mettent en œuvre sont:

« Dans un environnement qui se complexifie, il faut faire preuve de créativité pour palier au mieux les conséquences de cette pénurie de talents. Les enjeux RH deviennent cruciaux et imposent l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies RH, au service de la croissance de l’entreprise », conclut Alain Roumilhac.

> Lire aussi : Recruteurs cherchent "gens bizarres", "procrastinateurs" et "habitués à l'échec" pour réussir transformation numérique

En France, un chef d'entreprise sur deux souligne l'impact de la pénurie de candidats sur l'activité économique

La pénurie de candidats impacte l’activité économique des entreprises. C’est ce que confirme 49% des chefs d’entreprise en France, qui citent principalement les 3 freins suivants :

  • Perte de compétitivité (citée par 52% des sondés)
  • Capacité réduite à répondre à la demande (45 %)
  • Turn-over accru (40%)

Plus largement, dans la zone EMEA (Europe, Middle-East & Africa), le recul de l'innovation et de la créativité est aussi pointé du doigt par 37% des sondés :

penurie-impact-entrepriseMais l'impact sur le business est bien plus fort pour les PME, "qui sont plus nombreuses à estimer que cela altère leur compétitivité ; leur sensibilité au sujet est donc plus grande », explique Alain Roumilhac.

> Lire aussi : Pourquoi les PME et les ETI sont de grandes entreprises comme les autres

Pour autant, plus la taille de l’entreprise est importante, plus les difficultés à pouvoir les besoins en recrutement s’accentuent : ce sont 28% des entreprises de moins de 10 salariés qui sont concernées, 34% des 10-49 salariés, 39% des 50-249 salariés et 43% des plus de 250 salariés..

Monde : les difficultés de recrutement en augmentation de 2 points en 2015

penuriedetalents-2015-zone-mondeAu niveau mondial, 38% des employeurs signalent une pénurie de talents en 2015, soit le niveau le plus élevé atteint depuis sept ans. Certains pays se situent bien au-dessus de cette moyenne et présentent des records mondiaux en matière de difficulté de recrutement : avec respectivement 83% et 68%, le Japon et le Pérou sont les champions des difficultés de recrutement :

record-mondiaux-pays-pénurie-recrutementSi l'on regarde les variations les plus importantes depuis 2014, la pénurie des talents a le plus brusquement augmenté à Singapour (atteignant les 40%),  en Afrique du Sud (31%), en Roumanie (61%), en Grèce (59%). Par contraste, le cas de l'Argentine s'est amélioré (de 63 à 37%). De l'autre côté, le top des pays présentant le moins de difficultés de recrutement met en avant l'Irlande (11%) ainsi que l'Espagne, le Royaume-Uni et les Pays-bas, tous les trois à 14%.

Pour cette enquête, Manpower a interrogé 41.748 employeurs dans 42 pays au cours du premier trimestre 2015. Pour le volet français, un échantillon de 1.002 entreprises de toutes tailles a été interrogé.

> DÉCOUVREZ L'INFOGRAPHIE COMPLÈTE 2015 PÉNURIE DE TALENTS

---

La pénurie de talents continue. Enquête 2015 sur la pénurie de talents.

 

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !