Publié le 28 février 2019

ETUDE. Alors que les difficultés de recrutement atteignent un niveau record, les entreprises doivent faire évoluer leurs stratégies de gestion RH. A l’ère de la globalisation du marché de l’emploi, comment attirer à soi les compétences nécessaires à la performance de l’organisation, développer ses ressources internes et les conserver ? Une nouvelle étude ManpowerGroup dévoile les pistes explorées par les entreprises ayant mis en place une stratégie 4.0 de gestion des talents.

Au niveau mondial, les difficultés de recrutement persistent pour 45% des chefs d’entreprise tandis qu’un employeur sur 4 disait éprouver davantage de difficultés à recruter en 2018 que l’année précédente. La France n’est pas épargnée : les difficultés de recrutement concernent 29% des chefs d’entreprise interrogés. Les situations sont contrastées entre les pays, mais la tendance est bien là. La pénurie de talents a même atteint en 2018 son plus haut niveau depuis 12 ans.

Twitter Card graphique avec l'inscription "29% des employeurs français ont des difficultés à recruter"

Dans le même temps, une nouvelle étude internationale ManpowerGroup explorant l’impact de l’automatisation sur l’emploi confirme que les employeurs n’ont jamais été si nombreux (87%) à prévoir d’accroître leurs effectifs ou de les maintenir à leur niveau actuel d’ici à 2020 ! Résultat de ces deux phénomènes concomitants : certaines compétences clés sont de plus en plus recherchées sur le marché du travail.

 

Les entreprises réagissent diversement à ce défi. Une chose est certaine, les entreprises n’ayant pas déployé de stratégie de planification de leurs Ressources Humaines sont moins sereines quant à leur capacité à créer de l’emploi à court terme. A l’inverse, les entreprises ayant fait de la résilience et de l’employabilité de leurs collaborateurs une priorité sont celles qui apparaissent les mieux préparées au monde de demain.

Quatre stratégies RH à adopter en 4 chiffres clés :

Infographie avec les stratégies à adopter

 

  • CONSTRUIRE : 84% des employeurs vont renforcer les compétences de leurs effectifs existants d’ici à 2020
  • ACQUERIR : 79% des employeurs prévoient un effort financier supplémentaire pour acquérir les compétences dont ils ont besoin
  • PUISER : 39% des entreprises investissent dans la construction de communautés de talents, grâce à des partenariats externes (écoles, universités etc.)
  • FAIRE EVOLUER : 56% des employeurs accompagneront leurs salariés dans la prise de nouvelles fonctions ou en mobilité externe

>> Télécharger gratuitement le livre blanc

Page de couverture de l'étude

« Nous devons permettre à tous de progresser, et pas seulement ceux qui seraient naturellement enclins à acquérir de nouvelles compétences. »

Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France

 

 

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !